Print this page

La journée de Qods, journée de l’union des musulmans

Rate this item
(0 votes)
La journée de Qods, journée de l’union des musulmans
Khalid al-Qodumi, représentant du Hamas à Téhéran, la veille de la Journée mondiale de Qods, a déclaré : « Le dernier vendredi du Ramadan, choisi par l'imam Khomeiny pour la journée de Qods, permet de faire revivre les concepts et les convictions profondes sur Qods et la Palestine.  »
Dans une interview accordée à l’agence iranienne de presse coranique (Iqna), il a indiqué : « Ce jour-là, les musulmans du monde entier annoncent unanimement leur soutien au peuple palestinien. Cette journée tourne l’attention de l’Ummah vers la ville de Qods qui est la question centrale du monde de l’islam. Qods a été et restera la capitale de la Palestine et les efforts pour la défense des droits des Palestiniens sont la garantie du respect de leurs droits. Ce jour-là, la nation islamique toute entière, se réunit sous la bannière de la Palestine pour affronter l'ennemi sioniste.  »
 
Khalid al-Qodumi a souligné : « La journée de Qods n’est pas seulement une question religieuse et islamique, mais une journée où toutes les nations s’unissent pour faire face à leur ennemi commun qu’est le sionisme.  La journée de Qods est une menace pour le régime sioniste, car parler de Jérusalem et des droits du peuple palestinien est une menace pour les États-Unis, Israël et l'accord du siècle, et un danger pour leurs complots comme le transfert de l'ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem, la judaïsation et la division de Qods et de la Palestine.  »
 
« La marche de la journée de Qodsn a-t-il dit, est le symbole de l’unité de l’Ummah autour de la première qibla des musulmans, et la manifestation de l'identité arabe, palestinienne et islamique de Jérusalem. L'imam Khomeiny a appelé les musulmans à manifester le dernier vendredi du Ramadan parce que, comme nous le savons, la nation entière de l'Islam n'annonce pas toujours une même date pour le premier jour du Ramadan.  »
 
Le représentant du Hamas à Téhéran a ajouté : « Les manifestations de la journée de Qods ont contribué au repli des ennemis des Palestiniens, en particulier des États-Unis, dans leur politique de soutien à Israël. L’expérience a montré que les politiciens américains, y compris Trump, reculaient face à la résistance des nations à leur politique contraire aux lois humaines et internationales. La journée de Qods est aussi un symbole de l'atmosphère spirituelle du Ramadan avec un slogan unique contre Israël et les États-Unis. Les politiciens américains seront obligés de reculer et de changer de comportement face aux peuples de la région et en particulier, la Palestine ».
Read 130 times