13 du mois Rajab, Heureuse naissance de Imam Ali , Le Prince du Croyants

Rate this item
(0 votes)
13 du mois Rajab, Heureuse naissance de Imam Ali , Le Prince du Croyants

L’Imam Ali Et L’Argent Publique 

????????????
Nous félicitons la naissance du prince des croyants, L'Imam Ali fils d'Abou Taleb le 13 du mois de Rajab.

Le prince des croyants est connu par sa forte précaution dans la dépence de l'argent publique. Et on démontre comme suit des exemples de sa vie bénie dans ce domaine. Il était précautieux à dépenser l'argent publique à part ce qui concerne les cas pulics des musulmans. Il ne dépensait rien de cet argent dans les relations privées. Et ce qui est mentionné, il écrivait dans la maison de l'argent, Talha et Zoubair sont venus le voir, il éteint la lumière et a demandé d'emmener une autre lampe de chez lui. Et quand ils l'ont demandé à ce sujet, il a répondu: l'huile était de la maison de l'argent(Beytul-Male, la trésorerie publique ), et il ne faut l'utiliser en votre compagnie(Amies privés) .

Il ordonnait ses ouvriers d'être précautieux à dépenser l'argent publique même dans l'écriture des rapports qu'ils envoyent à lui et il leur demandait d'exposer la tête du crayon afin de ne pas gaspiller l'encre et de serrer les lignes pour ne pas écrire beaucoup car l'argent des musulmans ne supporte pas les dégats, et il interdissait offrir l'argent publique, il disait: l'offre des gouverneurs de l'argent des musulmans est une injustice et une lassitude (c'est à dire une trahision).

Il était dur dans son interaction concernant l'argent publique comme témoigne son conte avec son frère Akil qu'a raconté le prince des croyants lui-même disant: par Allah, j'ai vu l'indulgence de Akil et j'ai vu ses enfants les cheveux hérissés à cause de leur pauvreté comme si leurs visages sont noirs et il m'a demandé de nouveau, je l'ai entendu, il a cru que je lui vends ma religion et a continué dans une voie différente. J'ai chauffé un fer puis je l'ai rapproché de son corps pour qu'il perme une leçon, il a fait du vacarme à cause de la douleur et il faillit se brûler de son touche. Je lui ai dit: qu'elle te perde les perdantes Akil, est ce que tu as mal d'un fer chauffé par un être humain et tu me pousse à un feu qu'a flambloyé le fort à cause de sa colère?  Est-ce que tu as mal du feu et je n'ai pas mal de la chaleur?

Et il insistait de conserver l'argent des musulmans à tout prise. Et c'est lui qui a parlé de l'argent qu'a pris Bani-Omayade et distributé à leur familles injustement à l'époque du Calife précédant. Par Allah, si je l'ai trouvé épouser les femmes ou acheter les servantes je l'aurai empêché. Car il ya une place dans la justice et celui qui en a mare de la justice, l'injustice est plus étroite à lui .

Et il est mentionné qu'il a appri le comportement de l'un de ses gouverneurs concernant l'argent des musulmans injustement. Il lui a envoyé une lettre disant: Est-ce que tu ne crois pas au jour du jugement? Comment tu joui de boire et de manger et tu connais que tu manges du haram et bois tu haram. Penses à Allah et rend puissant envers toi, je t'accuserai à Allah et je frapperai avec mon épée que je n'ai pas frappé quelqu'un sans qu'il n'entre à l'enfer.

Et notre denière demande: louange à Allah seigneur des mondes.
Read 125 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir