La définition de la calomnie

Rate this item
(0 votes)
La définition de la calomnie
Par son nom le trés haut.
 1- la calomnie au sens propre et en usage: la calomnie au sens propre signifie<< s'étonner>> ou << étonner >> et à l'usage signifie<< attaquer>> la réputation des autres par des mensonges, d'une façon qui cause de l'étonnement>> parfois , les trois mots <<calomnie>>, << accusation>> et << diffamation>> sont utilisés en un sens ;tandis qu'ils diffèrent du point de vue lexical et de l'expression.  La calomnie est le mensonge qui attaque la réputation de quelqu'un tandis que la diffamation consiste à forger des mensonges ; enfin l'accusation est avoir des  soupçons .2- la calomnie en éthique: selon les savants de l'éthique, la calomnie est d'imputer un comportement ou une parole ou  un état désagréable à quelqu'un dont il est innocent. Il ya beau coup de hadiths qui exposent la vérité de ce mauvais comportement . Abouzar al-ghafari (qu'Allah lui soit miséricordieux) à dit :<< j'ai  demandé à  l'envoyé de Dieu(pslf) :<<qu'est-ce que la calomnie ?>> le prophète (pslf) à dit : c'est parler d'un défaut de ton frère qui ne plait pas >> j'ai dit:
<< ô envoyé de Dieu , même -si ce défaut existe en lui?>> 
il  répond:<< si tu parles du défaut qui  existe en lui, tu médis sur-lui et si tu parles du défaut qui n'existe pas en lui , tu le calomnie.>> L'imam moussa ibn djafar assadik (psle) à dit :l'homme qui parle du défaut présent chez une personne absente et inconnu des gens il  a commis une médisance et si ce défaut n'existe pas chez-lui , il l'a calomnie.>> 
et le vénérable coran dit: << et quiconque commet  une faute ou un péchés puis en accuse un innocent se charge Alors d'une calomnie >> 
sourate les femmes , v112.
 
 [Les différentes sortes de calomnie] 
 
1-Parfois , en l'absence d'une personne, on lui impute un mauvais comportement qu'elle n'a pas commis. Dans cette sorte de calomnie, il ya deux grands péchés :l'un , le mensonge et l'autre,la médisance, car on a imputé quelque chose qui n'est pas vrai et en plus  il est dit en son absence. 
 
2- parfois, en la présence d'une personne, on lui impute un comportement ou un mauvais caractère moral qui n'existe pas en elle. Dans cette calomnie , il n'y a que mensonge. Mais parmi les dégrés du mensonge , c'est le plus fort des mensonges. [la pire des calomnies] : parfois le calomniateur n'a pas commis ce qui lui avait été imputé par mensonge;mais parfois , il impute à l'autre le mauvais comportement qui a fait lui-même et cela est pire des calomnies . 
Dieu le trés-haut fait allusion à cette sorte de calomnie au moment où il dit :<<Et quiconque s'acquiert une faute ou un péché puis en accuse un innocent , se charge alors d'une calomnie et d'un péché manifeste>> sourate les femmes,v 112 [la calomnie comme une habitude, acquise et non acquise] tous comme les autres comportements, parfois la calomnie est commise-involontairement par l'homme. 
Avec un peu de l'intelligence, on peut facilement en empêcher la répétition . Mais si on le néglige , ce comportement se répètera et il  sera comme une habitude , jusqu'à  ce qu'il soit aux yeux du calomniateur un acte-acceptable et un moyen d'évincer des rivaux à des positions sociales ou utilisable comme moyen publicitaire,ainsi l'homme sort de la tutelle de Dieu et sera sous la tutelle du démon, comme l'a ditl'imam djafar assadik(paix sur lui) :<< si quelqu'un raconte une raconte une chose contre un croyant et son intention consiste à détruire la réputation sociale de cette personne et s'il veut l'abaisser aux yeux des autres, Dieu l'excluera de son autorité et le laissera à la tutelle du diable tandis que même le diable le réfuse.>> .
 Que la paix d'Allah soit  sur le messager ,sa famille puirifier ;et qu'il bénisse ceux qui vont partage cet humble oeuvre .
 
 Par cheik Abdou salam élève d'Ahlul-bayt .source :la morale divine de Ayyatoulah modjtaba Tehrani.
Read 113 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir