Le vrai repentir selon l’Imam Ali

Rate this item
(0 votes)
Le vrai repentir selon l’Imam Ali

Le vrai repentir selon l’Imam Ali

Kumayl ibn Ziyad an-Nakhai demanda à l'Imam Ali :

- Ô Commandeur des croyants ! Quelle est la condition minimum de l'acceptation de l'istighfar (le pardon) ?

L'Imam Ali lui répondit :

- Le repentir.

Kumayl demanda :

- Est-ce tout ?

L'Imam Ali lui dit :

- Non.

Kumayl insista :

- Alors quoi encore ?

L'Imam Ali lui expliqua :

- Si le serviteur commet un péché, il doit dire “Astaghfirullah” avec le mouvement.

Kumayl demanda :

- Et qu'est-ce que le mouvement ?

L'Imam Ali lui répondit :

- Il fait mouvoir ses lèvres et sa langue pour le faire suivre par la vérité.

Kumayl demanda :

- Et qu'est-ce que la vérité ?

L'Imam Ali lui dit :

- L’approbation dans le coeur et la résolution intime de ne pas recommencer le péché pour lequel il a demandé pardon.

Kumayl insista :

- Si je fais tout cela, serais-je considéré au nombre des demandeurs du pardon (mustaghfirin) admis ?

L'Imam Ali lui dit :

- Non.

Kumayl questionna :

- Que dois-je faire de plus alors ?

L'Imam Ali lui répondit :

- Car là, tu n'auras pas encore atteint l'essentiel.

Kumayl poursuivi :

- Quelle est donc l'essentiel de l'istighfar (le pardon) ?

L'Imam Ali lui dit :

- Le retour du péché pour lequel tu as demandé pardon vers le repentir, et ceci n'est que le premier degré dans l'échelle des valeurs des adorateurs rapprochés d'Allah.

Le fait de renoncer au péché et de demander pardon est une expression qui désigne six concepts :

1. Le regret de ce qui a été commis.

2. La résolution de ne plus jamais le recommencer.

3. L'obligation de t'acquitter des droits des autres (que tu aurais lésés).

4. L'obligation de t'acquitter du droit d'Allah (transgressé par le péché commis).

5. L'obligation de faire fondre la chair (de ton corps) poussée grâce au gain illicite et illégal, jusqu'à ce que l'os colle à la peau, avant de faire pousser une nouvelle chair entre elles.

6. L'obligation de faire goûter au corps la douleur des actes d'obéissance (d'adoration) tout comme tu lui a fait goûter les plaisirs des actes de désobéissance (les péchés).

Read 99 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir