LE RÉCIT DE CEUX QUI CRAIGNENT ALLÂH

Rate this item
(0 votes)
LE RÉCIT DE CEUX QUI CRAIGNENT ALLÂH
LE RÉCIT DE CEUX QUI CRAIGNENT ALLÂH 

*L'IMAM ALI IBN AL-HUSSAIN, AL-SAJJÀD (p) relate :*
*- « Un homme monta à bord d'un bateau avec sa famille. Celui-ci se brisa, et tous les passagers furent noyés, sauf son épouse qui survit à la noyade, en s'accrochant à une grosse planche de bois*.
*- Elle finit par échouer sur une ÎLE. Il y avait sur celle-ci, un homme PERVERS qui se livrait à toutes les turpitudes*.
     *Lorsqu'il vit cette femme, il lui demanda :*
*- « Fais-tu partie des DJINNS ou des ÊTRES HUMAINS?».* *La femme répondit*
*« Je fais partie des humains »:*.
*- L'homme ne dit rien, sauta sur elle et voulut la violer. Mais il la trouva tremblante et troublée*.
*- L'homme lui demanda la raison de ses troubles, et elle fit un SIGNE vers le ciel pour lui dire, que c'est la crainte d'ALLAH qui la faisait trembler*.
*- L'homme pervers lui dit : « As-tu fait le commerce avec des hommes avant?». La rescapée jura par ALLÂH, qu'elle n'avait jamais commis l'adultère de sa vie. Le pervers lui dit :*
*- « Tu n'as jamais commis une turpitude, et tu crains cependant ALLÂH pour un ACTE répréhensible, que je veux* *t'obliger à faire, sous la contrainte !!?? C'est à moi plutôt de craindre ALLAH et d'avoir peur »*.
*- Aussi abandonna-t-il son PROJET de violer la femme, laissant celle-ci, sans lui dire un mot, et repartit avec des REMORDS, résolu à se REPENTIR*.
*- Sur le chemin il rencontra un MOINE qui lui tint compagnie. Comme la chaleur du soleil  augmentait, le MOINE dit au pervers : « La chaleur du soleil est très forte, prie donc DIEU, pour qu'IL nous amène un nuage, dont l'ombre nous protégerait»*.
*- Le pervers objecta : « Je n'ai jamais fait quelque chose de BIEN, ni accompli une bonne OEUVRE, pour oser prier DIEU et pour qu'IL exauce ma prière»*.
*- Le moine lui dit : «C'est moi qui prie et tu n'as qu'à dire Amen». Ils firent comme convenu. Un nuage ne tarda pas à se pointer, qui leur fit de l'ombre. Ils firent un bout de chemin encore, sous l'ombre du nuage, avant d'arriver à une intersection, où ils durent se séparer*.
*- Or, l'ombre continua à accompagner le PERVERS, laissant le moine sous le soleil et la chaleur accablante*.
*- Le MOINE dit au pervers : « Tu as été préféré à moi, ta prière a été exaucée, pas la mienne. Dis-moi ce que tu avais fait, pour mériter cette grande faveur?».*
*- Le PERVERS lui raconta alors son histoire, avec la femme qu'il eut l'intention de VIOLER, avant de se raviser pour la laisser INTACTE*.
*- Le MOINE lui dit : « Tu t'es abstenu d'un péché par crainte et peur de DIEU. Aussi DIEU t'a-t-IL pardonné tes péchés anciens et récents*.
*- Préserve donc ta PURIFICATION, et ne commets plus aucun ACTE répréhensible, ni aucune turpitude» .*
Read 937 times