la vantardise

Rate this item
(0 votes)
la vantardise

Les maladies morales qui affectent l’homme sont nombreuses et diverses et nous pouvons citer entre autres:*

*l’arrogance et l’orgueil.*

*Toutes ou bien certaines de ces maladies peuvent se révéler être un obstacle dans l’adoration sincère du Très-Haut.*
*Sa définition:*
*La vantardise, c’est le fait de s’estimer au-dessus des autres à cause d’une bonne qualité que l’on possède, ou un trait qui nous distingue des autres, telles que la connaissance, la richesse ou le pouvoir et c’est le fait de se voir totalement parfait grâce à ses qualités. La vantardise peut signifier le fait d’être trop satisfait de soimême alors qu’en réalité il n’y a rien qui le prouve.*


*De la même façon qu’un corps s’affecte par des maladies et que l’homme cherche à le guérir grâce à un médecin et par des médicaments appropriés et bénéfiques, l’âme humaine est affectée aussi par certaines maladies et l’homme est censé se soigner. Les maladies morales qui affectent l’âme ne sont pas trop souvent prises en compte par la plupart des gens et la raison en est que ces maladies ne sont pas visibles à l’oeil nu. Aussi, la guérison de ces maladies n’est pas une chose facile. Les péchés et les maladies morales sont comme les poisons mortels qui affectent notre corps et nous conduit à notre perte de la même façon qu’un poison peut nous conduire quelqu’un à la mort.*
*Les maladies morales conduisent aussi à la destruction éternelle de notre âme. La protection et la prévention contre ces maladies doivent être au même niveau que la protection contre les maladies qui affectent notre corps.*

*La vantardise est une corde parmi tant d’autres du diable, le Satan, avec laquelle il se sert pour rabaisser spirituellement.*

*Les conséquences de la vantardise:*
*______________________________________*
*Chaque anomalie morale a des conséquences qu’elle laisse sur l’individu pour la vantardise et nous avons entre autres:*

*1. Elle est la cause de bien de nombreuses maladies, telles que l’égoïsme et l’orgueil. Quand, on s’estime au-dessus des autres, on pense qu’on est meilleur, une attitude vers l’état de l’orgueil et de se hisser au-dessus des autres.*
*2. Ignorer ses défauts: celui qui est atteint par la vantardise, il est difficile pour lui de réaliser ses erreurs et péchés, et même s’il le réalise, il va l’ignorer et le minimiser.*
*3. Surestimer son adoration: celui qui est atteint par la vantardise pense toujours qu’il accomplit correctement ses actes d’adoration alors qu’en réalité, ce n’est pas le cas. Ce vice moral constitue pour l’individu, l’obstacle qui prive des bienfaits d’Allah, lesquels bienfaits découlant des pratiques et adorations.*
*4. La destruction: «Est ruiné, tout vantard.»*

*La thérapie de la vantardise:*
*______________________________________*
*1. Le Rappel: il doit se souvenir que tout ce qu’il vit comme merveilles, qualités qu’il possède, etc., vient de Dieu le Très-Haut. Ainsi, sa vie entière est entre les mains de son seigneur. Il doit garder présent à l’esprit malgré toutes les actions qu’il accomplit, qu’il ne pourra jamais remercier à sa juste valeur, Dieu qui l’a créé. Car, Allah le Très-Haut, tout ce qu’il a donné comme grâce à son serviteur, même une éternité d’adoration ne sera pas suffisante pour le gratifier. Il est rapporté qu’un homme pieux est sorti un jour en pleine nuit dans un coin donné pour adorer son seigneur et a éprouvé dans son coeur le sentiment de vanité pour son acte. En cours de route, il a rencontré un vendeur de nourritures à cette heure-là. Le pieu l’a approché et lui a demandé:* *«Combien*
*gagnes-tu en vendant à ces heures de la nuit.» Le vendeur lui répondit: «Deux dirhams ou plus!» le pieux lui dit alors: «Pourquoi l’orgueil alors que mon adoration ne vaut même pas trois dirhams.»*

*2.Une mauvaise fin de sa vie et la ruine de ses actions: Quelle garantie possède-t-on lorsque nos actions sont perdues, et non acceptées, ou bien que l’on ne soit pas vaniteux ou vantard?*

*L’esprit de Dieu marche sur l’eau et moi également:*
*Il est rapporté de l’imam Jafar as-Sadiq (paix sur lui) qu’il a dit: «Jésus (paix sur lui) avait l’habitude de sillonner différentes contrées dans l’objectif d’adorer Dieu.* *Un jour au cours de ses déplacements, il est sorti en compagnie de l’un de ses disciples, qui était petit de taille. Lorsqu’ils ont atteint la mer, Jésus a dit: «Au nom de Dieu, par sa justice et sa certitude», et jésus a marché sur l’eau. L’homme de courte taille voyant cette action de Jésus (paix sur lui), dit aussi:* *«Au nom de Dieu, par sa justice et sa certitude», l’homme a pu à son tour marcher sur l’eau.*
*Arrivé là où jésus était (en pleine la mer), l’homme s’est dit en se ventant intérieurement: «Voici Issa, l’esprit de* *Dieu, qui marche sur l’eau et moi également, en quoi est-il supérieur à moi?», l’homme après s’être dit cela, a commencé à se noyer et a crié au secours à Jésus, lequel va le sauver en le tenant à la main. Ensuite, Jésus (paix sur lui) lui demanda: «Qu’as-tu dis?»* *L’homme répondit: «J’ai dit qu’Issa l’esprit de Dieu marche sur l’eau et moi également, j’ai éprouvé en peu d’arrogance.» Jésus (paix sur lui) lui a dit: «Tu t’es placé à un niveau que Dieu ne t’a pas encore permis, la colère de Dieu est sur toi pour ce que tu as dit; repens-toi». L’homme s’est repenti, puis a retrouvé et reconnu le rang que Dieu lui a accordé.*
Read 1208 times
More in this category: « HYPOCRISIE LE HAJJ »