La signification du Ziyarah, La visite pieuse

Rate this item
(1 Vote)
La signification du Ziyarah, La visite pieuse


Ziyârah signifie en tant que terme technique islamique on désigne sous ce vocable le fait de se rendre aux mausolées ou tombes des saints de l’Islam (le noble Prophète et les membres bénis de sa famille et de sa descendance, les Ahl-ul-Bayt, ses compagnons, …) pour se rapprocher d’Allah en présentant les salutations dues à Ses élus, en confirmant et renouvelant la fidélité à leur cause (la Cause d’Allah) et l’hostilité envers leurs ennemis et détracteurs (les ennemis d’Allah), et ce selon des rites prescrits.


-Par, le terme de Ziyârah, on désigne le fait de se rendre aux mausolées ou tombes des saints de l’Islam (le noble Prophète (psl) et les membres bénis de sa famille et de sa descendance, ses compagnons, ….)
L'un des trais distinctifs des Chiites est la grande importance qu'ils accordent à la visite du Tombeau du Saint Prophète (psl).


Le vénéré Prophète swas, a dit clairement de visiter sa tombe, ainsi que  la tombe de son oncle Hamza à Ouhud à Médine.
D’après un hadith digne de foi, le Prophète (P) dit : “Quiconque visite ma tombe après ma mort, aura fait comme s’il eût émigré auprès de moi de mon vivant. Et si vous ne pouvez pas vous rendre auprès de ma tombe, envoyez-moi vos salutations, elles me parviendront”.
 Le Prophète (saw) a visité la tombe de sa mère, il pleura alors et fit pleurer tous ceux qui étaient autour de lui.
'Aisha, épouse du prophète rapporte que le prophète passait certaines nuits au cimetière du   au Baqî' et disait: « Que la paix soit sur vous, croyants qui résidez dans ces demeures, bientôt ce qui vous a été promis sera réalité ; nous vous rejoindrons quand Dieu le décidera; que Dieu accorde la paix et la bénédiction à ceux qui nous ont précédé et à ceux qui nous suivront.  'Aisha rapporte, également, que le prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants lui avait raconté : L’Ange Gabriel descendit sur moi et m’a dit que Dieu m’a ordonné d’aller au cimetière de Baqî pour implorer le pardon aux résidents de ce cimetière.


Pour quoi certaine considère le Ziyarah comme idolâtrie ?
-Est-ce que visiter, respecter, vénérer, le tombeau de notre bien aimé, le saint Prophète (psl) est  Shirk et de l`idolâtrie ? Est-ce que, croire  son âme  pure vivant et croire qu`il a un rang particulier auprès d`Allah swt et de ce faite demander qu`il intercède en notre faveur auprès Allah swt, et qu`il demande le pardon pour nous, ça vaut dire l`Addorer ?


 N`est-ce pas le verset 64 de sourate Al-Nissa dit bien :
Nous n'avons envoyé de Messager que pour qu'il soit obéi par la permission d'Allah. Si, lorsqu'ils ont fait du tort à leurs propres personnes ils venaient à toi en implorant le pardon d'Allah et si le Messager demandait le pardon pour eux, ils trouveraient, certes, Allah, Très Accueillant au repentir, Miséricordieux.


 -Le Prophète  swas ;  le bien aimé de Dieu, l`élite de Dieu, l`infaillible, l`être humain le plus parfaite, le serviteur d`Allah, Celui qui détient la grande intercession avec la permission d`Allah, le jour de jugement.


 Voir le verset 79sourat Al-Israa :
Et de la nuit consacre une partie [avant l'aube] pour des Salât surérogatoires: afin que ton Seigneur te ressuscite en une position de gloire. (C`est la position de l`intercession d`après la pluparts des exégèses)


 N`est-ce pas le hadith authentique de noble Prophète (psl) : « Quiconque accomplit le Hajj et visite ma tombe, il est comme celui qui m’avait rendu visite de mon vivant ».


Est-ce qu`en l`appelant : Ya Muhammad, on l`adore ? pourtant à la fin de chaque prière  on s`adresse à lui : Assalamo Alayka Ayaho Anabi’io va rahmatollahe va barakato. En plus il nous a promis de répondre à nos salutations envers lui, les vendredis…
 C`est parce que son âme saint est vivant (pas son corps physique), qu`on lui parle humblement et avec l`amour sacrée, sans lui considéré aucun divinité.
 Il entend donc la parole du pèlerin et répond à ses salutations, et le pèlerin dit :"As-salâmu `Alayka yâ Rasûl-Allâh" (Que la Paix soit sur toi, O Messager d'Allah). Ce qui fait, une fois devant sa tombe, devant son mausolée, nos larmes qui coulent, nos cœurs se battent en palpitation, par amour, exactement comme on est devant lui ; notre maitre, nous le saluons de fond de nos cœurs, nous lui promettons de suivre son message,…ceux-ci illuminent les cœurs sur le droit chemin inchaAllah.

Voilà pourquoi le Ziyarat est Tellement conseillé, chez les sunnites et particulièrement chez les chiites.
-Nous croyons que les traditions utilisées par ceux qui interdisent les visites des tombes sont soit incorrectes soit non comprises. D'ailleurs, il était une pratique pour le Prophète (s.a.w.s) de visiter les tombes. Il visita la tombe de sa chère mère et versa des larmes une fois sur le lieu. Et ses compagnons suivirent son geste.
(Sahih Muslim 2:671)
De la même manière, Fatemah Zahrah (a.s) rendit visite à la tombe de son père et son oncle Hamza à Ouhud. Les Musulmans de tous les temps ont continué à visiter la tombe du saint Prophète (s.a.w.s) et les tombes des Ahle Bayt (a.s) situées au cimetière de Baqi à Médine. Des traditions authentiques à cet égard sont comme celle-ci:
" En vérité, je vous avais restreint de visiter les tombes, mais visitez-les maintenant. Cela vous rappellera certainement l'au-delà."
(Sunan Tirmidhi, Vol. 3, Pg. 370)
Depuis les premiers temps, il était une coutume aux gens (Musulmans) de visiter les tombes.
Allah, le Glorifié, nous a ordonné de considérer la place où Ibrahim (a.s) resta comme une place d'adoration. Le saint Coran dit:

[Et rappelle-toi], quand nous fîmes de la Maison un lieu de visite et un asile pour les gens - Adoptez donc pour lieu de prière, ce lieu où Abraham se tint debout - Et Nous confiâmes à Abraham et à Ismaël ceci: «Purifiez Ma Maison pour ceux qui tournent autour, y font retraite pieuse, s'y inclinent et s'y prosternent.
(Surah Baqarah 2:25)
Parallèlement, le lieu où les 'Gens de la cave' se réfugièrent était aussi transformée à une place d'adoration. Le Coran l'a mentionné ainsi:
"Et souvenez-vous du temps quand les gens se disputèrent entre eux à leur sujet, et certains ont dit: Erigez un édifice sur eux. Leur Seigneur les connaissait le mieux. Ceux qui l'emportèrent ont dit: Nous construirons certainement un lieu d'adoration sur eux."
(Surah Kahf 18:21)


De plus, le Messager d'Allah (s.a.w.s), les Ahle Bayt (a.s) et les leaders Musulmans ont jusqu’à aujourd’hui circulé autour de Hijr-e-Ismail (au moment de Hajj ou Umrah). Et réellement, il s'agit là de la tombe de Hazrat Ismail (a.s), sa mère Hajra (a.s), ses filles et quelques Prophètes (a.s). Maintenant, si c'est haraam de visiter ou de transformer en des lieux d'adoration les tombes des Prophètes, des Messagers et des serviteurs pieux, pourquoi nous trouvons le saint Prophète (s.a.w.s) suivre une telle pratique? Et si c'est la pratique du Messager d'Allah (s.a.w.s), qu'est-ce qui nous empêcherait de suivre la dite pratique (sunnat)?

Read 3151 times