Aperçu historique de la vie du Prophète Mohammad

Rate this item
(0 votes)
Aperçu historique de la vie du Prophète Mohammad

Les prophètes sont nécessaires pour établir les lois

Dans la précédents leçon nous avons évoqué le besoin qu'ont les hommes d'avoir des prophètes, c'est-à-dire, des guides divins envoyés aussi bien pour les instruire que pour les éduquer. Maintenant, nous allons aborder la question relative aux lois et le rôle jouer par les prophètes en ce domaine.

    L'un des privilèges de l'homme et le facteur principal de ses progrès dans les divers domaines réside dans le dynamisme de sa vie sociale. Il ne fait aucun doute que si l'homme avait continué de vivre à l'écart, isolé, coupé de ses semblables, du point de vue de la civilisation et du niveau intellectuel, on en serait encore à l'époque primitive! C'est grâce à l'activité collective que la flamme de la civilisation et de la culture a pu être allumée et c'est l'effort commun qui est à l'origine de toutes les découvertes et inventions. Par exemple, si l'on considère le voyage sur la lune, une telle entreprise n'est pas l'œuvre d'un ou de plusieurs savants: au fil des siècles, des milliers de savants et de chercheurs ont contribué à accumuler des connaissances et c'est la somme de ces expériences qui a permis les découvertes actuelles. Si, aujourd'hui, un habile chirurgien greffe le cœur d'une personne décédée à un malade cardiaque, cette réussite résulte des expériences et recherches précédemment réalisées par diverses générations de médecins et de chirurgiens. Cette coopération entre les hommes a permis ce transfert technique et scientifique. Cependant, à coté de cette communion humaine, de cette coopération sociale, il existe des oppositions et des conflits d'intérêts qui conduisent à des luttes et, même à des guerres. C'est alors qu'apparaît la nécessité des lois et règlements dans toute société. Les lois peuvent résoudre trois difficultés majeures:

 

   1- La lois détermine les devoirs de l'individu vis-à-vis de la société et ceux de la société vis-à-vis de l'individu: ainsi, elle favorise l'expression individuelle et préserve l'harmonie sociale.

 

  2- La loi uniformise la voie pour que l'individu accomplisse son devoir.

  3- La loi empêche la violation des droits des individus, fait obstacle au désordre, à l'anarchie en fixant les peines adéquates à l'encontre des violateurs de la loi.

Qui est le meilleur législateur?

   Voyons maintenant qui est le plus apte pour établir les lois qui correspondent aux besoins des hommes; c'est-à-dire, qui peut définir de la façon la plus appropriée des lois répondant aux trois principes énumérés précédemment et délimitant les droits et les devoirs de l'individu comme de la société.

    Pour mieux caractériser notre propos nous allons donner un exemple: nous pouvons comparer la société humaine à un grand train où la locomotive représentes les gouvernants, les wagons le peuple tiré vers une direction donnée, le chemin de fer qui se faufile par monts et par vaux, la législation. Il est clair qu'un bon chemin de fer doit répondre aux caractéris­tiques suivantes: les terres et sols où passe le train doivent avoir une grande résistance, c 'est à dire, ils doivent pouvoir supporter de fortes pressions; la largeur des rails doit correspondre à l'écart des roues de la locomotive, tout comme les dimensions des tunnels doivent correspondre aux dimensions du train; de même , les dénivellations du terrain doivent per­mettre au train d'effectuer les freinages nécessaires; il faut aussi connaître le relier régional, les possibilités d'éboule­ment, d'inondation, l'avalanche afin de prendre au niveau du tracé de la ligne de chemin de fer les mesures y relatives.

     De la même manière, un bon législateur doit répondre aux traits suivants:

1- Il doit connaître parfaitement l'espèce humaine, c'est-à-dire, disposer d'une information complète sur les instincts, les passions, les besoins et les problèmes de l'homme.

2 - Il doit pouvoir tenir compte des diverses capacités et dons des hommes afin de faciliter leur expression.

 

3 - Il doit prévenir les événements qui peuvent mettre en danger la société et être apte à y réagir adéquatement.

 

4 - Il doit oublier son intérêt personnel pour légiférer sans parti pris d'aucune sorte et répondre aux aspirations de l'ensemble de la société.

 

5 - Il doit être au courant de tous les progrès utiles à l'homme ainsi que de toutes les régressions, déchéances qui le guettent.

 

6 - Il doit être impeccable, c'est-à-dire, à l'abri des erreurs, des fautes, des défaillances.

 

7 - Il doit disposer d'une telle maîtrise de soi pour que personne ne puisse l'influencer dans ses décisions; c'est-à-dire, il doit faire la preuve de sa clémence et de sa sévérité et juger sans subir la moindre pression.

     Qui dispose de toutes ces caractéristiques? Quel individu détient toutes ces qualités?

Est-ce que l'homme est apte à devenir le meilleur légis­lateur? Connaît-on aujourd'hui, d'une façon complète, l'être humain? Récemment, un savant illustre a intitulé son livre consacré à ce sujet : «L'homme, cet inconnu ». Connaissons­ nous véritablement la mentalité, les désirs, les sentiments, les instincts des hommes? Qui d'autre que le Seigneur connaît les besoins physiques et spirituels de l'homme? Peut-on trouver parmi les hommes, des individus n'ayant pas d'intérêt propre et révélant une probité, une infaillibilité exemplaire? La réponse à ces questions est négative, par conséquent, mise à part Dieu et Son Envoyé, personne ne peut être un légis­lateur parfait. On tire alors la conclusion suivante: le Seigneur qui a créé l'homme pour que ce dernier suive la voie de la perfection, lui a délégué quelqu'un pour le guider et lui apporter les lois célestes. Naturellement, quand les hommes savent que la loi est divine, ils la suivent avec une plus grande assurance et de façon plus stricte, d'où une plus grande crédibilité pour la loi.

Corrélation entre l'Unicité divine (towhid) et la prophétie:

   Il est nécessaire ici, de préciser que la Création même est un témoignage vivant de l'existence des prophètes divins et de leur mission divine. En effet, un examen rapide du système étonnant de la Création nous montre que Dieu a pris en compte tous les besoins, toutes les aspirations de ces créatures: s'Il nous donne des yeux pour voir, Il nous donne en même temps des paupières, des cils pour les protéger et régler la pénétration de la lumière ; le Créateur a pourvu notre œil de glandes lacrymales pour préserver son humidité et empêcher la détérioration de la vision; d'autre part Il a conçu un canal minuscule pour régler la sécrétion lacrymale et déverser le surplus des larmes dans le système nasal. Le Créateur a conçu aussi la pupille de l'œil de telle sorte que celle-ci réagisse automatiquement à la lumière: elle s'ouvre et se ferme successivement afin de protéger l'œil de l'excès de lumière, De la même manière, le Créateur a disposé des muscles oculaires qui permettent à notre œil de voir de tous les cotés, sans contraindre l'homme à tourner la tête.

    On peut alors se poser la question suivante: un Dieu qui pourvoit avec tant de précision aux besoins physiques de l'homme, pourquoi ne lui pourvoirait-il pas un guide sûr pour lui transmettre la Révélation céleste?

   Avicenne, le grand philosophe islamique, écrit dans son célèbre livre «Shafa»: «Il est évident que l'homme a bien plus besoin de prophètes pour préserver son espèce et atteindre la perfection qu'il n'a besoin de poils, de sourcils, etc. ... pour sa protection corporelle. Il est donc impossible que le Seigneur ne puisse pourvoir à ce besoin majeur de l'homme alors qu'Il répond à d'autres plus élémentaires.»

Read 1247 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir