Mounajat de l'Imam Ali (as)

Rate this item
(0 votes)
Mounajat de l'Imam Ali (as)

Mounajat de l'Imam Ali (as)

Aussi connu sous le nom de Munajat du Masjid al-Kufa. Il est difficile de trouver une traduction exacte du mot Munajat. En anglais, on traduit ce mot par "whispered prayer", autrement dit la prière ou l'invocation murmurée/chuchotée. Mais lorsque nous lisons cette invocation, c'est véritablement une conversation à voix basse d'un serviteur avec son Créateur.
???????????

TRANSLITTERATION

????????
BISMILLAHIR RAHMANIR RAHEEM

ALLAAHUMMA INNEE AS-ALUKAL AMAANA YAWMA LAA YANFA-U’ MAALUN WA LAA BANOONUN ILLAA MAN ATALLAAHA BIQALBIN SALEEM

WA AS-ALUKAL AMAANA YAWMA YA-A’Z”Z”UZ’ Z’AALIMU A’LAA YADAYHI YA QOOLU YAA LAYTANITTAKHAD’TU MA-A’RRASOOLI SABEELAA

WA AS-ALUKAL AMAANA YAWMA YU’-RAFUL MUJRIMOONA BISEEMAAHUM FAYOO-KHAD’U BIN NAWAAS’EE WAL AQDAAM

WA AS-ALUKAL AMAANA YAWMA LAA YAJZEE WAALIDUN A’N WLAADIHEE WA LAA MAWLOODUN HUWA JAAZIN A’N INNA WA’-DALLAAHI H’AQQ

WA AS-ALUKAL AMAANA YAWMA LAA YANFA-U’Z Z’AALIMEENA MA’-D’IRATUHUM WA LAHUMUL LA’-NATU WA LAHUM SOO-UD DAAR

WA AS-ALUKAL AMAANA YAWMA LAA YAMLIKU NAFSUN LINAFSIN SHAY-AN WAL AMRU YAWMA-ID’IN LILLAAH

WA AS-ALUKAL AMAANA YAWMA YAFIRRUL MAR-U MIN AKHEEHI WA UMMIHEE WA ABEEHEE WA S’AAH’IBATIHEE WA BANEEHEE LIKULLI AMREE-IN MINHUM YAWMA-ID’IN SHAANUN YUGHNEEHI

WA AS-ALUKAL A-MAANA YAWMA YA-WADDUL MUJRIMU LAW YAFTADEE MIN A’D’AABI YAWMA-ID’IM BIBANEEHEE WA S’AAHIBATIHEE WA AKHEEHEE WA FAS’EELATIL LATEE TOOWEEHI WA MAN FIL ARZ”L JAMEE-A’N THUMMA YUNAJJEEHI

KALLAA INNAHAA LAZ’AA NAZZAA-A’TAL LISH-SHAWAA

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL MAWLAA WA ANAL A’BDU WA HAL YARH’AMUL A’BDA ILLAL MAWLAA

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL MAALIKU WA ANAL MAMLOOKU WA HAL YARH’AMUL MAMLOOKA ILLAL MAALIK

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTLA A’ZEEZU WA ANAD’ D’ALEELU WA HAL YARH’AMUD’ D’ALEELA ILLAL A’ZEEZ

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL KHAALIQU WA ANAL MAKHLOOQU WA ANAL MAKHLOOQU WA HAL YARH’AMUL MAKHLOOQA ILLAL KHAALIQ

MAWLAAYA YAA MAWLAAY ANTAL A’ZEEMU WA ANAL H’AQEERU WA HAL YARH’AMUL H’AQEERA ILLAL A’ZEEM

MAWLAAYA YAA MAWLAAY ANTAL QAWIYYU WA ANAL ZA’EEFU WA HAL YARH’AMUL ZA’EEFA ILLAL QAWIY

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL GHANIYYU WA ANAL FAQEERU WA HAL YARH’AMUL FAQEERA ILLAL GHANIYY

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL MU’-T’EE WA ANAS SAA-ILU WA HAL YARH’AMUS SAAILA ILLAL MU’-T’EE

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL H’AYYU WA ANAL MAYYITU WA HAL YARH’AMUL MAYYITA ILLAL H’AYY

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL BAAQEE WA ANAL FAANEE WA HAL YARH’AMUL FAANEE ILLAL BAAQEE

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL DAA-IMU WA ANAZ ZAA-ILU WA HAL YARH’AMUZ ZAAILA ILLAD DAA-IM

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAR RAAZIQU WA ANAL MARZOOQU WA ANAL MARZOOQU WA HAL YARH’AMUL MARZOOQA ILLAR RAAZIQ

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL JA WAADU WA ANAL BAKHEELU BAKHEELA ILLAL JAWAAD

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL MUA’AFEE WA ANAL MUBTALAA WA  HAL YARH’AMUL MUBTALAA ILLAL MU-A’AFEE

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL KABEERU WA ANAS’ S’AGHEERU WA HAL YARH’AMUS’ S’AGHEERA ILLAL KABEER

MAWLAYAA YAA MAWLAAYA ANTAL HADEE WA ANAZ” Z”ALLU WA HAL YARH’AMUZ” Z”AALLA ILLAL HAADEE

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAR RAH’MAANU WA ANAL MARH’OOMU WA HAL YARH’AMUL MARH’OOMA ILLAR RAH’MAAN

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAS SULT’AANU WA ANAL MUMTAH’ANU WA HAL YARH’AMUL MUMTAH’ANA ILLAS SULT’AAN

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAD DALEELU WA ANAL MUTAH’AYYIRU WA HAL MUTAH’AYYIRA ILAD DALEEL

MAWLAAYA ANTAL GHAFOORU WA ANAL MUD’NIBU WA HAL YRH’AMUL MUD’NIBU ILLAL GHAFOOR

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL GHAALIBU WA ANAL MAGHLOOBU WA HAL YARH’AMUL MAGHLOOBA ILLAL GHAALIB

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAR RABBU WA ANAL MARBOOBU WA HAL YARH’AMUL MARBOOBA ILLAR RABB

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ANTAL MUTAKABBIRU WA ANAL KHAASHI-U’ WA HAL YARH’AMUL KAASHI-A’ ILLAL MUTAKABBIR

MAWLAAYA YAA MAWLAAYA ARH’AMNEE BIRAH’MATIKA

WARZ”A A’NNEE BIJOODIKA WA KARAMIKA WA FAZ”LIKA

YAA D’AL JOODI WAL IH’SAANI WAT’T’OOLI WAL IMTINAANI

BIRAH’MATIKA YAA ARH’AMAR RAAHA’IMEEN


TRADUCTION


Par la grâce du nom d'Allàh,
le Tout Miséricordieux,
le Très Miséricordieux.

O Allàh, je Te demande de me protéger « au jour où ni richesses ni enfants ne seront d’aucune utilité, sauf pour celui qui viendra à Dieu avec un cœur sain ! » (Surah al-Shuara [Des poètes] - 26:88-89)

Et je Te demande de me protéger « le jour où l’injuste se mordra les doigts en s’écriant : ‘‘Plût à Dieu que j’eusse suivi la voie du Messager !’’ » (Surah al-Furqan [Le Discernement] - 25:27)

Et je te demande de me protéger le jour où « les criminels, reconnaissables à leurs traits distinctifs, seront saisis par le toupet et les pieds. » (Surah ar-Rahman [Le Miséricordieux] - 55:41)

Et je te demande de me protéger « le jour où le père ne pourra plus rien pour son fils ni le fils pour son père ! » (Surah Luqman - 31:33)

Ta promesse est certes véridique aussi, je te demande de me protéger « le jour où les excuses présentées par les injustes ne leur seront d’aucune utilité, et où la malédiction et la pire des demeures leur seront destinées. »(Surah Ghafir [Le Pardonneur] - 40:52)

Et je te demande de me protéger « le jour où nulle âme ne pourra intervenir en faveur d’une autre âme, car, ce jour-là, toute décision appartiendra à Dieu. » (Surah al-Infitar [La fissure] - 82:19)

Et je te demande de me protéger « le jour où l’homme fuira son frère, sa mère, son père, sa compagne et ses enfants, chacun ayant assez, ce jour-là, de s’occuper de son propre sort. » (Surah Abasa [Le renfrogné] - 80:34-37)

Et je te demande de me protéger le jour « où le criminel, pour se racheter des tourments de ce Jour, livrerait volontiers ses propres enfants, sa compagne, son frère, son clan tutélaire, voire l’humanité tout entière, pourvu qu’il soit sauvé. Mais rien ne le sauvera ! Car l’Enfer aux flammes ardentes, qui écorche brutalement les crânes. » (Surah al-Maarij [Les voies d'ascension] - 70:11-16)

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Maître et je suis le serviteur ! Qui donc, autre que le Maître fait miséricorde au serviteur ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Possesseur et je suis la propriété. Qui donc, autre que le Possesseur fait miséricorde à la propriété ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Puissant et je suis l’insignifiant. Qui donc, autre que le Puissant, fait miséricorde à l’insignifiant ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Créateur et je suis la créature ! Qui donc, d'autre que le Créateur fait miséricorde à la créature ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Grandiose et je suis le mesquin ! Qui donc, autre que le Grandiose fait miséricorde au mesquin ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Fort et je suis le faible ! Qui donc, autre que le Fort fait miséricorde au faible ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Riche et je suis le pauvre ! Qui donc, autre que le Riche fait miséricorde au pauvre ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Bienfaiteur et je suis le solliciteur ! Qui donc, autre que le Bienfaiteur fait miséricorde au solliciteur ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es l’Immortel et je suis le mortel ! Qui donc, autre que l’Immortel fait miséricorde au mortel ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es l’Éternel et je suis l’éphémère ! Qui donc, autre que l’Éternel fait miséricorde à l’éphémère ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Permanent et je suis le passager ! Qui donc, autre que le Permanent fait miséricorde au passager ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Pourvoyeur de subsistance et je suis le tributaire ! Qui donc, autre que le Pourvoyeur fait miséricorde au tributaire ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Généreux et je suis l'avare ! Qui donc, autre que le Généreux fait miséricorde à l'avare ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Salvateur et je suis l’affligé ! Qui donc, autre que le Salvateur fait miséricorde à l’affligé ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Grand et je suis l’infime ! Qui donc, autre que le Grand fait miséricorde à l’infime ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Guide et je suis l’égaré ! Qui donc, autre que le Guide fait miséricorde à l’égaré ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Clément et je suis celui à qui on fait preuve de miséricorde ! Qui donc, autre que le Clément fait miséricorde à celui à qui on fait preuve de miséricorde ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Souverain et je suis le vassal (le soumis) ! Qui donc, autre que le Souverain fait miséricorde au vassal (au soumis) ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es l’Évidence et je suis le confus ! Qui donc, autre que l'Évidence fait miséricorde au confus ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es Celui qui pardonne et je suis le pécheur ! Qui donc, autre que Celui qui pardonne fait miséricorde au pécheur ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Vainqueur et je suis le vaincu ! Qui donc, autre que le Vainqueur fait miséricorde au vaincu ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Seigneur et je suis l'assujetti ! Qui donc, autre que le Seigneur fait miséricorde à l'assujetti ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Tu es le Fier et je suis l’humble ! Qui donc, autre que le Fier fait miséricorde à l’humble ?

Mon Maître ! Ô mon Maître ! Sois miséricordieux envers moi, par ta Miséricorde ; agrée-moi par Ta Noblesse, Ta générosité et Ta grâce ; Ô Détenteur de la générosité, de la bienveillance, de la puissance et de la gratitude, par Ta Miséricorde, Ô le plus miséricordieux des miséricordieux !

Read 117 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir