Actes de piétés du jour du 10 Moharram Le jour d'Âchourâ

Rate this item
(0 votes)
Actes de piétés du jour du 10 Moharram Le jour d'Âchourâ

Actes de piétés du jour du 10 Moharram

Le jour d'Âchourâ

C'est le jour du Martyr de l'Imam Houssayn (as). C'est un jour tragique et de deuil pour les Imams d'Ahl-ul-Bayt, pour leurs adeptes, et pour tout Musulman attaché au Noble Prophète (saw) et aux membres élus de sa sainte Famille (as) et à leurs traditions.

On doit suspendre toute activité commerciale ou professionnelle pendant cette journée, et se consacrer aux cérémonies commémoratives, à l'évocation de la tragédie de Karbalâ' où furent assassinés abjectement et tombés en martyrs l'Imam Houssayn et 72 de ses proches et compagnons, et à toutes sortes de manifestations de deuil et de douleur, comme si on venait de perdre un fils ou un proche parent : porter des vêtements noirs ou arborer de signes de deuil, s'abstenir de rire.

Il est très recommandé d'invoquer la malédiction d'Allàh sur les assassins de l'Imam Houssayn (as) ce jour-là.

De même, il est très recommandé que les musulmans se présentent réciproquement des condoléances à cette occasion, en se disant les uns aux autres :

"Qu'Allàh augmente notre rétribution pour notre deuil de l'Imam Houssayn (as), et qu'Il nous place, nous et vous, parmi ceux qui réclament la vengeance pour lui, sous l'égide de son descendant, l'Imam Mahdi ('aj)".

Abstinence: il est recommandé de s'abstenir de boire et de manger jusqu'à la fin de l'après-midi, sans toutefois, former l'intention d'accomplir le jeûne. Rompre l'abstinence (vers la fin de l'après-midi) avec les aliments dont se contentent généralement les gens en deuil: lait, yaourt etc. S'abstenir de manger des repas exquis.

Il vaut mieux s'abstenir de faire le jeûne le 9 et surtout le 10 Moharram, comme nous le recommandent vivement les Imams d'Ahl-ul-Bayt (as), car les Omayyades accomplissaient le jeûne pendant ces deux jours, pour se réjouir de l'assassinat de l'Imam Houssayn (as), tout en attribuant faussement cette pratique à une tradition du Noble Prophète (saw).

Dans le même esprit d'aberration, les omayyades, faisaient les provisions de l'année et emmagasinaient la nourriture le 10 Moharram, ce qui est en réalité très détestable.

En effet, selon l'Imam Redhâ (as), "Quiconque abandonne la recherche de la satisfaction de ses besoins, le Jour de 'Achoura' (le 10 moharram), Allàh (swt) satisfera ses besoins dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà, et quiconque le vit comme un jour de deuil, d'affliction et de pleurs, Allàh fera pour lui le Jour de la résurrection un jour de joie et de contentement", mais "celui qui appelle ce jour, un jour de bénédiction, et y fait par conséquent des provisions pour ses besoins de l'année, Allàh dépouillera ses provisions de toute bénédiction, et le placera le Jour du Jugement avec Yazîd, 'Obaidullâh Ibn Ziyâd et 'Omar Ibn Sa'd (les assassins du petit-fils du Prophète, l'Imam Houssayn).

1. Réciter la Salawát autant de fois que possible.

2. Réciter 1000 fois la Sourate al-Ikhlâç (ou autant de fois que possible)

Actes à accomplir après le Namazé Fajr et avant le Namazé Zohr

3. Accomplir 2 rak‘ats de prière
Dans la première rak'at, réciter la Sourate Al-Fâtihah puis la Sourate al-Kâfirûn,

Dans la seconde rak'at, réciter la Sourate Al-Fâtihah puis la Sourate al-Ikhlâç.

4. Accomplir 2 rak‘ats de prière
Dans la première rak'at, réciter la Sourate Al-Fâtihah puis la Sourate al-Ahzâb,

Dans la seconde rak'at, réciter la Sourate Al-Fâtihah puis la Sourate al-Munáfiqún.

5. Réciter le Zyaarat-e-Âchourâ.

6. Réciter le Doua-e-Alqamah.

Read 52 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir