Ziyarat An-Nahiya Al Muqaddasa

Rate this item
(0 votes)
Ziyarat An-Nahiya Al Muqaddasa

Dans Ziyarat An-Nahiya Al Muqaddasa, l'imam Al Mahdi (ajf) dit:*

*"Tu as appelé les gens vers Allah avec la sagesse et la bonne exhortation, ordonné l'application des lois divines et l'obéissance envers l'Unique qui doit être adoré, interdit aux gens l'injustice et l'atrocité.*
*Mais ils t'ont confronté avec de la haine et l'oppression.*
*Et tu les a résisté après les avoir conseillés et établi la preuve contre eux.*

*Ils ont transgressé tes droits et ton serment, irrité ton Seigneur et ton grand-père, et commencé la bataille contre toi.*
*Mais tu t'es tenu ferme face aux poignardements et aux coups.*
*Tu as pulvérisé les soldats transgresseurs et franchis le champ de la bataille, combattant avec Dhul Fiqar, comme si tu es Ali, l'élu.*

*Quand ils t'ont vu ferme, intrépide, courageux, ils ont dressé leur tromperies les plus malicieuses contre toi, et t'ont combattu avec tromperie et méchanceté.*

*Le maudit [Umar Ibn Saad (la)] a commandé à ses soldats de t'interdire l'accès à l'eau.*

*Ils se sont précipité pour t'engager au combat, et ont descendus sur vous les flèches et les pierres, et approchés vers toi leurs mains déracinantes.*

*Ils n'ont ni respecté tes droits, ni connu le châtiment de t'avoir tué ainsi que tes compagnons, et d'avoir pillé tes biens.*

*Tu étais en première ligne de la bataille endurant les afflictions.*
*En effet, les anges des cieux étaient étonnés de ta patience.*

*Ensuite, les ennemis t'ont entouré de tous les côtés, et affaibli en t'infligeant des blessures, en t'interdisant tout repos alors que tu n'avais plus aucune aide.*
*Tu étais endeuillé mais patient, protégeant tes femmes et tes enfants, jusqu'à ce qu'ils t'ont fait tombé de ton cheval.*

*Tu es tombé au sol, tout blessé. Les chevaux t'ont piétiné avec leurs sabots, et les oppresseurs ont levé leurs épées contre toi.*

*La sueur de la mort est apparue sur ton front, et tu serrais et desserrais ta main, en regardant secrètement ta caravane et tes enfants, alors que tu es toi-même piégé, loin de tes enfants et de ta famille.*
*En ce moment là, ton cheval a galopé vers ton camp, hennissant et pleurant.*

*Quand les femmes ont vu ton cheval affolé, et observé ta selle tordue, elles sont sorties des tentes, échevelant leurs cheveux, frappant leurs joues maintenant dévoilées, t'appelant avec des lamentations et des gémissements, en étant humiliées après avoir été honorées, se précipitant vers là où tu as été blessé.*

*En ce temps, Shimr (la) était assis sur ta poitrine, tenant son épée pleine de sang de ta gorge, tirant ta barbe avec sa main, et te tuant avec son épée.*

*Vos sens se sont évanouis, ton souffle s'est ralenti et a cessé, et ta tête a été levée sur une lance.*

*Ta famille a été captivée comme des esclaves, liée par des chaînes de fer, sur des chameaux, avec la chaleur de midi brûlant leurs visages.*

*Ils ont été conduits à travers les déserts, les mains enchaînées aux cous, et promus sur les marchés.*
*Malheur aux désobéissants, transgresseurs !*

*En réalité, en te tuant, ils ont tué l'islam, abrogé la prière et le jeûne, révoqué les traditions et les jugements, détruits les piliers de la foi, déformé les versets du Coran, et se sont précipités dans la tyrannie et l'agression.*

*Et par cet événement, le messager d'Allah a été lésé, laissé seul et refusé, et le livre d'Allah, le tout Puissant, le Majestueux, à été de nouveau abandonné, la vérité trahie, quand tu as été vaincu de force.*

*Et avec ta perte, l'appel de la glorification et de l'unicité d'Allah, ses interdits et ses permissions, sa révélation et l'interprétation ont été perdus.*

*Et après toi, l'altération, la distorsion, l'infidélité, l'abandon des lois, le caprice et l'égarement sont devenus prévalents.*

*L'annonceur de ton martyr est venu auprès de la tombe de ton grand-père, le messager d'Allah, et lui a émis les nouvelles avec les larmes coulantes en disant:*

*"Oh messager d'Allah !*
*Ton brave petit-fils a été tué, et l'humiliation de ta famille et de tes partisans a été jugée licite.*

*Et après toi, ta progéniture a été captivée, et l'adversité s'est abattue sur ta famille et tes descendants."*
*Et en effet, le messager d'Allah,*

Read 631 times