Le Mois Béni de Dhû al-Hujjah

Rate this item
(0 votes)
Le Mois Béni de Dhû al-Hujjah

C'est un mois noble durant lequel les compagnons et sympathisants vertueux se préoccupaient des actes d'adoration et leur accordaient une grande attention

•Les 10 premiers jours de Dhû al-Hujjah

Les 10 premiers jours de ce mois sont les jours connus, évoqués dans le noble Coran (sourate AL-FAJR / L'AUBE,1-2).

Et dans Sourate Hajj, verset28 : et pour invoquer le nom d'Allah aux jours fixes, وَيَذْكُرُوا۟ ٱسْمَ ٱللَّهِ فِىٓ أَيَّامٍۢ مَّعْلُومَٰتٍ

Un des tafsir de ce verset est ces 10 premiers jours du mois Dhul-hajja. Donc les nuits et les jours sont méritoires.

Ils sont des jours pleins de faveurs, au maximum des faveurs

Il est rapporté du Prophète(s) :

« Il n'y a pas de jours durant lesquels les actes sont les plus aimables auprès de Dieu Tout-Puissant que ces dix premiers jours. »

Figure parmi les meilleures actions à accomplir pendant ce mois béni, le pèlerinage à la Maison sacrée d’Allãh. Celui qui – grâce à l’assistance d’Allãh le Très Haut – réussit à s’acquitter correctement des rites du pèlerinage aura mérité, s’il plaît à Allãh, une part de la parole du Messager d’Allãh (bénédiction et salut soient sur lui et sa famille): «le pèlerinage agréé n’a d’autre récompense que le paradis.»

 

Le musulman doit débuter ces dix jours par un retour sincère à Allãh, le Puissant et Majestueux grâce au repentir. Ensuite, il doit multiplier les bonnes œuvres en général, tout en donnant la priorité aux actions suivantes:

 

Et pour ces 10 jours, il y a des actes communs:

1) Jeûner les 9 premiers jours, ce qui équivaut au jeûne de toute sa vie.

2) Prier entre les deux prières obligatoires du Maghreb et du soir, durant chacune de ses nuits

2raka'ats et réciter pour chaque raka’at, après al-Hamd (I), Le Culte Pur (CXII) 1 fois et le verset 142 de la sourate al-’Arâf (VII), pour participer aux récompenses des pèlerins se rendant au Hajj.

Sourate al-Arâf : S7 / v142.

Et Nous donnâmes à Musa (Moïse) rendez-vous pendant trente nuits, et Nous les complétâmes par dix, de sorte que le temps fixé par son Seigneur se termina au bout de quarante nuits. Et Musa (Moïse) dit à Harun (Aaron) son frère: « Remplace-moi auprès de mon peuple, et agis en bien, et ne suis pas le sentier des corrupteurs. »

۞ وَوَٰعَدْنَا مُوسَىٰ ثَلَٰثِينَ لَيْلَةًۭ وَأَتْمَمْنَٰهَا بِعَشْرٍۢ فَتَمَّ مِيقَٰتُ رَبِّهِۦٓ أَرْبَعِينَ لَيْلَةًۭ ۚ وَقَالَ مُوسَىٰ لِأَخِيهِ هَٰرُونَ ٱخْلُفْنِى فِى قَوْمِى وَأَصْلِحْ وَلَا تَتَّبِعْ سَبِيلَ ٱلْمُفْسِدِينَ

Wa Wā`adnā Mūsá Thalāthīna Laylatan Wa 'Atmamnāhā Bi`ashrin Fatamma Mīqātu Rabbihi 'Arba`īna Laylatan Wa Qāla Mūsá Li'khīhi Hārūna Akhlufnī Fī Qawmī Wa 'Aşliĥ Wa Lā Tattabi` Sabīla Al-Mufsidīna

                                                                                                                                                                                                                                           

 

3) Dès le 1er des 10 jours de Dhû al-Hujjah jusqu’au soir de ‘Arafat [c’est-à-dire au soir du 9ème jour], après la prière du matin et avant celle du Maghreb, invoquer Dieu de cette invocation que

Sheikh et Sayyed ont rapportée d’Imam Jafar as-Sâdeq(p) :

Allâhumma, hadhihi al-ayyâmu al-latî faddaltahâ‘alâ-l-ayyâmi wa sharraftahâ, wa qad ballaghtanîhâ bi-mannika wa rahmatika,

Mon Dieu, ces jours que Tu as préférés aux autres jours et que Tu as honorés. Tu me les as fait atteindre par Ta

Grâce et Ta Miséricorde,

fa-anzil ‘alaynâ min barakâtika, wa awsi‘alaynâ fîhâ min na‘mâ’ika.

alors fais descendre sur nous de Tes Bénédictions, prodigue-nous, durant ces [jours], de Tes Bienfaits.

Allâhumma, innî as’aluka an tusalliya ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn, wa an tahdiyanâ fîhâ li-sabîli-l-hudâ wa-l-‘afâfi wa-lghinâ wa-l-‘amal fîhâ bimâ tuhibbu wa tardâ

Mon Dieu, je Te demande de prier sur Mohammed et sur la famille de Mohammed, de nous guider, durant ces [jours], sur la voie de la guidance, de la chasteté, de la richesse et des actes durant ces jours selon ce que Tu aimes et dont Tu es Satisfait.

Allâhumma, innî as’aluka, yâ mawdi'a kulli shakwâ, wa yâ sâmi'a kulli najwâ, wa yâ shâhida kulli malâ’inn, wa yâ ‘âlima kulli

khafiyyatinn,

Mon Dieu, je Te demande, ô Lieu de dépôt de toute plainte, ô Celui qui entend tout conciliabule, ô Celui qui est Témoin de tout regroupement de gens, ô Celui qui sait tout

ce qui est caché,

an tusalliya ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn, wa an tak-

shifa ‘annâ fîhâ al-balâ’a wa tastajîba lanâ fîhâ ad-du‘â’a,

de prier sur Mohammed et sur la famille de Mohammed, d’éloigner de nous, durant ces jours, les épreuves, d’exaucer pour nous, durant ces [jours], notre invocation,

wa tuqawwiyanâ fîhâ wa tu‘înanâ wa tawaffiqanâ fîhâ limâ tuhibbu rabbanâ wa tardâ, wa ‘alâ mâftaradta ‘alaynâ min tâ‘atika wa tâ‘ati rasûlika wa ahli wilâyatika.

de nous renforcer, durant ces jours, de nous soutenir et de nous accorder la réussite, durant ces jours, pour ce que Tu aimes, notre Seigneur, et dont Tu es Satisfait, et pour ce que Tu nous as imposé en actes d’obéissance envers Toi,

Ton Messager et les gens de Ton Allégeance.

Allâhumma, innî as’aluka, yâ arhama ar-râhimîna, an tusalliya ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadin,

Mon Dieu, je Te demande, ô le plus Miséricordieux des miséricordieux, de prier sur Mohammed et sur la famille de Mohammed,

wa an tahaba lanâ fîhâ ar-ridâ innaka samî‘u-d-du‘â’i, wa lâ tahrimnâ khayra mâ tunzilu fîhâ mina-s-samâ’i,

de nous accorder, durant ces jours, la Satisfaction car Tu es Celui qui entend l’invocation, de ne pas nous priver du Bien que Tu fais descendre du Ciel, durant ces jours,

wa tahhimâ mina-dh-dhunûbi, yâ ‘allâma-l-ghuyûbi, wa awjib lanâ fîhâ dâra-l-khulûdi.

et de nous purifier des péchés, ô Celui qui connaît les Mystères, et de rendre obligatoire, pour nous, durant ces jours, la Demeure de l’Eternité

Allâhumma, salli ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn, wa lâ tatruk lanâ fîhâ dhanbann illâ ghafarthu, wa lâ hammann illâ

farrajtahu

Mon Dieu, prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed, et ne laisse pas pour nous, durant ces jours, un péché que Tu n’aies pas pardonné, un souci que Tu n’aies

pas soulagé,

wa lâ daynann illâ qadaytahu, wa lâ ghâ'ibann illâ addaytahu, wa lâ hajatann min hawâ’iji-d-dunyâ wa-l-âkhirati illâ sahhaltahâ wa yassartahâ, innaka ‘alâ kulli shay’inn qadîrunn.

une dette que Tu n’aies pas remboursée, un absent que Tu n’aies pas ramené [chez lui] ni un besoin des besoins de ce monde et de l’Au-delà dont Tu n’aies pas rendu aisé[e], facile [sa satisfaction], car Tu es Puissant sur toute chose !

Allâhumma,yâ‘âlima-l-khafiy-yâti, yâ râhima-l-‘abarâti, yâ mujîba-d-da‘awâti, yâ rabba-l-aradîna wa-s-samâwâti, yâ man lâ tatashâbahu ‘alayhi al-aswâtu,

Mon Dieu, ô Celui qui connaît les [choses] cachées, ô Celui qui a pitié des larmes, ô Celui qui répond aux appels, ô Seigneur des terres et des cieux, ô Celui pour qui les voix ne se confondent pas,

salli ‘alâ Muhammadinn wa âli Muhammadinn, wa-j‘alnâ fihâ min ‘utaqâ’ika wa tulaqâ’ika mina-n-nâri,wa-l-fâ’izîna bi jan- natika, wan-nâjîna

prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed et place-nous, durant ces jours, au nombre des affranchis, des libérés du Feu et de ceux qui ont gagné Ton Paradis et qui

sont sauvés,

bi-rahmatika, ô arhama ar-râhimîna, wa sallâ-llâhu ‘alâ say-yid-

inâ Muhammadinn wa âlihi ajma’îna.

par Ta Miséricorde, ô le plus Miséricordieux des miséricordieux, et que Dieu prie sur notre Maître Mohammed et sur l’ensemble des [membres] de sa famille.

 

اَللّـهُمَّ هذِهِ الاَْيّامُ الَّتى فَضَّلْتَها عَلَى الاَْيّامِ وَشَرَّفْتَها قَدْ بَلَّغْتَنيها بِمَنِّكَ وَرَحْمَتِكَ، فَاَنْزِلْ عَلَيْنا مِنْ بَرَكاتِكَ، وَاَوْسِعْ عَلَيْنا فيها مِنْ نَعْمآئِكَ، اَللّـهُمَّ اِنّى اَسْاَلُكَ اَنْ تُصَلِّىَ عَلى مُحَمَّد وَآلِ مُحَمَّد وَاَنْ تَهْدِيَنا فيها لِسَبيلِ الْهُدى وَالْعِفافِ وِالْغِنى وَالْعَمَلِ فيها بِما تُحِبُّ وَتَرْضى، اَللّـهُمَّ اِنّى اَسْاَلُكَ يا مَوْضِعَ كُلِّ شَكْوى، وَيا سامِعَ كُلِّ نَجْوى، وَيا شاهِدَ كُلِّ مَلاَء، وَيا عالِمَ كُلِّ خَفِيَّةً اَنْ تُصَلِّىَ عَلى مُحَمَّد وَآلِ مُحَمَّد، وَاَنْ تَكْشِفَ عَنّا فيهَا الْبَلاءَ، وَتَسْتَجيبَ لَنا فيهَا الدُّعآءَ، وَتُقَوِّيَنا فيها وَتُعينَنا وَتُوَفِّقَنا فيها لِما تُحِبُّ رَبَّنا وَتَرْضى وَعَلى مَا افْتَرَضْتَ عَلَيْنا مِنْ طاعَتِكَ وَطاعَةِ رَسوُلِكَ وَاَهْلِ وَلايَتِكَ، اَللّـهُمَّ اِنّى اَسْاَلُكَ يا اَرْحَمَ الرّاحِمينَ اَنْ تُصَلِّىَ عَلى مُحَمَّد وَآلِ مُحَمَّد، وَاَنْ تَهَبَ لَنا فيهَا الرِّضا اِنَّكَ سَميعُ الدُّعآءِ، وَلا تَحْرِمْنا خَيْرَ ما تُنْزِلُ فيها مِنَ السَّمآءِ، وَطَهَّرْنا مِنَ الذُّنوُبِ يا عَلاّمَ الْغُيوُبِ، وَاَوْجِبْ لَنا فيها دارَ الْخُلوُدِ، اَللّهمَّ صَلِّ عَلى مُحَمَّد وَآلِ مُحَمَّد، وَلا تَتْرُكْ لَنا فيها ذَنْباً اِلاّ غَفَرْتَهُ، وَلا هَمّاً اِلاّ فَرَّجْتَهُ، وَلا دَيْناً اِلاّ قَضَيْتَهُ، وَلا غائِباً اِلاّ اَدَّيْتَهُ، وَلا حاجَةً مِنْ حَوائِجِ الدُّنْيا وَالاْخِرَةِ اِلاّ سَهَّلْتَها وَيَسَّرْتَها اِنَّكَ عَلى كُلِّ شَىْء قَديرٌ، اَللّـهُمَّ يا عالِمَ الْخَفِيّاتِ، يا راحِمَ الْعَبَراتِ، يا مُجيبَ الدَّعَواتِ، يا رَبَّ الاَْرَضينَ وَالسَّماواتِ، يا مَنْ لا تَتَشابَهُ عَلَيْهِ الاَْصْواتِ، صَلِّ عَلى مُحَمَّد وَآلِ مُحَمَّد، وَاجْعَلْنا فيها مِنْ عُتَقآئِكَ وَطُلَقآئِكَ مِنَ النّارِ، وَالْفائِزينَ بِجَنَّتِكَ وَالنّاجينَ بِرَحْمَتِكَ يا اَرْحَمَ الرّاحِمينَ، وَصَلَّى اللهُ عَلَيْهِ سَيِّدِنا مُحَمَّد وَآلِهِ اَجْمَعينَ



4) Répéter fréquemment le tahmid, le tahlil et le takbir  et Invoquer [Dieu] durant chacun de ces 10 jours, de ces 5 invocations que [l’Ange] Gabriel a transmises au [Prophète] ‘Issa fils de Mariam [Jésus], en cadeau de Dieu Très- Elevé pour qu’il(p) les récite durant les 10 premiers jours. Voici ces 5invocations

1-Ashhadu an lâilâha illâ-llâhu, wahdahu lâ sharîka lahu, lahu almulku wa lahu al-hamdu, bi-yadihi al-khayru wa huwa‘alâ kulli shay’inn qadîrunn.

J’atteste qu’il n’y a de Dieu que Dieu, uniquement Lui, point d’associé à Lui, à Lui est le Royaume et à Lui est la Louange, entre Ses Mains se trouve le Bien et Il est Puissant sur toute chose !

اَشْهَدُ اَنْ لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ وَحْدَهُ لا شَريكَ لَهُ، لَهُ الْمُلْكُ وَلَهُ الْحَمْدُ، بِيَدِهِ الْخَيْرُ وَهُوَ عَلى كُلِّ شَىْء قَديرٌ

2-Ashhaduan lâ ilâha illâ-llâhu, wahdahu lâ sharîka lahu, ahadann, samadann lam yattakhidh sâhinatann wa lâ waladann J’atteste qu'il n’y a de Dieu que Dieu, uniquement Lui, point d’associé à Lui, Un, Impénétrable, II n’a pas pris de compagne ni d’enfant !

اَشْهَدُ اَنْ لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ وَحْدَهُ لا شَريكَ لَهُ، اَحَداً صَمَداً لَمْ يَتَّخِذْ صاحِبَةً وَلا وَلَداً

3- Ashhadu an lâ ilâha illâ-llâhu, wahdahu lâ sharîka lahu, ahadann, samadann lam yalid wa lam yulad wa lam yakun lahu kufuwann ahadunn.

J’atteste qu’il n’y a de Dieu que Dieu, uniquement Lui, point d’associé à Lui, Un, Impénétrable, II n’engendre pas et n’est pas engendré et nul n’est égal à Lui !

اَشْهَدُ اَنْ لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ وَحْدَهُ لا شَريكَ لَهُ اَحَداً صَمَداً لَمْ يَلِدْ وَلَمْ يُولَدْ وَلَمْ يَكُنْ لَهُ كُفُواً اَحَدٌ

4-Ashhadu an lâ ilâha illâ-llâhu, wahdahu lâ sharîka lahu, lahu almulku wa lahu al-hamdu, yahyî wa yumîtu, wa huwa hayyunn lâ yamûtu, bi-yadihi al-khayru, wa huwa ‘alâ kulli shay’inn qadîrunn.

J’atteste qu’il n’y a de Dieu que Dieu, uniquement Lui, point d’associé à Lui, à Lui est le Royaume et à Lui est la Louange, Il donne la vie et Il fait mourir alors qu'il est Vivant et ne meurt pas, entre Ses Mains se trouve le Bien et

Il est Puissant sur toute chose !

اَشْهَدُ اَنْ لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ وَحْدَهُ لا شَريكَ لَهُ، لَهُ الْمُلْكُ وَلَهُ الْحَمْدُ يُحْيى وَيُميتُ وَهُوَ حَىٌّ لا يَمُوتُ، بِيَدِهِ الْخَيْرُ وَهُوَ عَلى كُلِّ شَىْء قَديرٌ

5-Hasbiya Allâhu wa kafâ, sami‘a-llâhu li-man da‘â, laysa warâ’allâhi muntahâ. Ashhadu li-llâhi bimâ da'â, wa annahu barî’unn mimman tabarra’a, wa anna li-llâhi al-âkhirata wa-l-ûlâ.

Je me satisfais de Dieu et Il suffit, Dieu entend celui qui invoque, il n’y a pas de fin derrière Dieu. J’atteste pour Dieu de ce qu’il a invoqué et qu’il est Innocent de celui qui a renié et que l’Au-delà et le Premier sont pour Dieu !

حَسْبِىَ اللهُ وَكَفى سَمِعَ اللهُ لِمَنْ دَعا، لَيْسَ وَرآءَ اللهِ مُنْتَهى، اَشْهَدُ للهِ بِما دَعا وَاَنَّهُ بَرىءٌ مِمَّنْ تَبَرَأَ وَاَنَّ لِلّهِ الاْخِرَةَ وَالاُْولى.

Ensuite, [le Prophète] ‘Issa [Jésus](p) a évoqué une récompense abondante pour celui qui répète 500 fois chacune de ces invocations. Et il n’est pas loin que l’on invoque chacune de ces invocations 10 fois par jour, en se pliant à ce qui est rapporté dans le hadith, comme l’a supposé le savant al-Majlisî (que Dieu lui fasse Miséricorde!).

Le mieux est de réciter chacune des invocations 100 fois par jour.

 

5) Proclamer l’Unicité de Dieu [c’est-à-dire « Il n’y a de Dieu que Dieu »] durant les 10 jours selon la façon rapportée du Prince des croyants, ce qui a une récompense grandiose. Et le mieux est de la prononcer 10 fois par jour

Lâ ilâha illâ-llâhu, ‘adada-l-layâlî wa-d-duhûri, lâ ilâha illâ-llâhu, ‘adada amwâji-l-buhûri.

Il n’y a de Dieu que Dieu, au nombre des nuits et des époques, il n’y a de Dieu que Dieu, au nombre des vagues des mers,

لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ عَدَدَ الّلَيالى وَالدُّهُورِ،

لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ عَدَدَ اَمْواجِ الْبُحُورِ،

 

lâ ilâha illâ-llâhu, wa rahmatuhu khayrunn mimmâ yaj-ma‘ûna.

Lâ ilâha illâ-llâhu, ‘adada-sh-shawki wa ash-shajari,

il n’y a de Dieu que Dieu, et Sa Miséricorde est meilleure que ce qu’ils rassemblent, il n'y a de Dieu que Dieu, au

nombre des épines et des arbres,

لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ و رَحْمَتُهُ خَيْرٌ مِما يَجْمَعُونَ،

لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ عَدَدَ الشَّوْكِ الشَّجَرِ،

 

lâ ilâha illâ-llâhu, ‘adada-sh-sha'ri wa-l-wabari, lâ ilâha illâ-llâhu,

‘adada-l-hajari wa-l-madari,

il n’y a de Dieu que Dieu, au nombre des cheveux et des poils, il n’y a de Dieu que Dieu, au nombre des pierres et des mottes de boue séchée,

لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ عَدَدَ الشَّعْرِ وَالْوَبَرِ،

لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ عَدَدَ الْحَجَرِ وَالْمَدَرِ،

 

lâ ilâha illâ-llâhu, ‘adada lam-hi-l-‘uyûni, lâ ilâha illâ-llâhu fî-llayli idhâ ‘as‘asa wa-s-subhi idhâ tanaffasa,

il n’y a de Dieu que Dieu, au nombre des clins d’œil. II n’y a de Dieu que Dieu, dans la nuit quand elle s’étend et le matin quand il exhale son souffle,

لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ عَدَدَ لَمْحِ الْعُيُونِ، لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ فِى الّلَيْلِ اِذا عَسْعَسَ وَالصُّبْحِ اِذا تَنَفَّسَ،

 

lâ ilâha illâ-llâhu, ‘adada-r-riyâhi fî-l-barârî wa-s-sukhûri, lâ ilâha

illâ-llâhu mina-l-yawmi ilâ yawmi yunfakhu fî-s-sûri.

il n’y a de Dieu que Dieu, au nombre des vents dans les steppes et les rochers, il n’y a de Dieu que Dieu, [à partir] de ce jour jusqu’au jour où l’on soufflera dans les trompettes.

لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ عَدَدَ الرِّياحِ فِى الْبَرارى وَالصُّخُورِ،

لا اِلـهَ اِلاَّ اللهُ مِنَ الْيَوْمِ اِلى يَوْمِ يُنْفَخُ فِىالصُّورِ.

 

•Le 1er jour de Dhû al-Hujjah

Un jour très noble pour lequel un certain nombre d’actes sont évoqués.

1)    Le jeûne qui équivaut au jeûne de 80 mois.

2)    La prière de Fâtimah(p). Sheikh al-Kafa’amî dit : Il est rapporté qu’elle est de 4 raka’ats avec deux salutations finales. Elle est comme la prière du Prince des croyants, Imam Ali(p). Réciter à chaque raka’at après al- Hamd (Fatiha), le Culte Pur (Ikhlas) 50 fois. Après les salutations finales, glorifier [Dieu] de ses glorifications [de Fâtimah(p)] puis dire :

Subhâna dhî-l-‘izzi-sh-shâmikhi al-munîfi, Subhâna dhî-l-jalâli al-bâdhikhi al-‘azhîmi, Subhâna dhî-l-mulki al-fâkhiri al-qadîmi.

Gloire à Celui qui détient la Puissance élevée et éminente, Gloire à Celui qui détient la Majesté splendide et grandiose, Gloire à Celui qui détient le Royaume superbe et éternel.

Subhâna man yarâ athara-n-namlati fî-s-safâ, Subhâna man yarâ waqa ‘a-t-tayri fi-l-hawâ’i, Subhâna man huwa hakadhâ wa lâ hakadhâ ghayruhu.

Gloire à Celui qui voit la trace de la fourmi sur les pierres dures, Gloire à Celui qui voit l'impact de l'oiseau dans l'air, Gloire à Celui qui est ainsi et nul autre n’est ainsi.

سُبْحانَ ذِى الْعِزِّ الشّامِخِ الْمُنيفِ،

سُبْحانَ ذِى الْجَلالِ الْباذِخِ الْعَظيمِ،

سُبْحانَ ذِى الْمُلكِ الْفاخِرِ الْقَديمِ،

سُبْحانَ مَنْ يَرى اَثَرَ الَّنمْلَةِ فِى الصَّفا،

سُبْحانَ مَنْ يَرى وَقْعَ الطَّيْرِ فِى الْهَوآءِ،

سُبْحانَ مَنْ هُوَ هَكَذا وَلا هُكَذا غَيْرُهُ.

 

La prière de 2 raka’ats, une demi-heure avant midi. Réciter pour chaque raka’at, après al-Hamd (I), Le Culte Pur (CXII), le verset du Trône (255/II) et al-Qadr (XCVII) 10 fois.

Que celui qui a peur d’un oppresseur, dise en ce jour :

Hasbiya, hasbiya, hasbiya min su’âlî, ‘ilmuka bi-hâlî.

Il me suffit ! Il me suffit ! Il me suffit à ma demande ! Tu connais mon état !

حَسْبى حَسْبى حَسْبى مِنْ سُؤالى عِلْمُكَ بِحالى

 

-En un tel jour serait né le Prophète Ibrahim(p), l’Ami Intime de Dieu, selon certains propos rapportés.

-Et selon ce qu’ont rapporté les deux Sheikhs, en un tel jour aurait eu lieu le mariage de Fâtimah avec le Prince des croyants(p).

•Le 7 ème jour de Dhû al-Hujjah

Jour de tristesse pour les Shi’ites. En un tel jour en l’an 114H, a eu lieu le décès de l’imam Mohammed fils de ‘Alî, al-Bâqer(p) à Médine.

•Le 8e jour de Dhû al-Hujjah

(Le jour du «puisage de l’eau» (at-tarwîyeh))

-Le jeûne durant ce jour a beaucoup de faveurs. Il est rapporté qu’il est une amende compensatoire pour les péchés de 60 ans.

-Sheikh Shahîd (que Dieu lui fasse Miséricorde) dit qu’il est recommandé de faire la douche rituelle (les grandes ablutions) en ce jour.

Read 350 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir