Poème pour l'imam Zaman

Rate this item
(0 votes)
Poème pour l'imam Zaman

Al ajaal ya sahibal waquaar

Al ajaal ya warithé dayaar...



L'être a perdu de son essence humaine ;

La terreur s'est installée et s'est déclarée reine ;

Désolance et tristesse sont un lot quotidien ;

Joie et bonheur sont des mots bien lointains ;

Al ajaal ya Imam,

Al ajaal ya sahibal waquaar,

Al ajaal ya warithé dayaar.



Les valeurs morales, peu à peu, ont disparu ;

La décence n'est plus qu'un lointain vécu ;

Entre enfants et parents un fossé s'est creusé ;

Entre mari et femme, l'infidélité s'est installée ;

Al ajaal ya Imam,

Al ajaal ya sahibal waquaar,

Al ajaal ya warithé dayaar.



Tel un soleil à son coucher,

La justice s'en est allée...

L'injustice, telle une charogne affamée,

Du cœur des humains s'est emparée.

Al ajaal ya Imam,

Al ajaal ya sahibal waquaar,

Al ajaal ya warithé dayaar.



D'un mauvais œil l'Islam est regardé ;

A une religion de terroristes, elle est assimilée ;

Son essence originelle, dans l'abîme de l'oubli, est délaissée;

Ses messages essentiels ,par des atrocités, sont remplacés ;

Par des soi-disant musulmans, sans foi ni loi, sa véracité est souillée ;

Al ajaal ya Imam

Al ajaal ya sahibal waquaar

Al ajaal ya warithé dayaar.



Vers toi nous nous tournons,

Et à toi nous faisons appel, Maître du temps,

Descendant du Prophète et de l'Émir des croyants,

Certes Seul Allah est l'Omniscient,

Mais chaque jour, comme à cet instant,

Pour ton retour, nous prions.

Al ajaal ya Imam

Al ajaal ya sahibal waquaar

Al ajaal ya warithé dayaar.



De ceux qui nous ont précédés nous avons entendu, qu'un jour Tu reviendras,
ramenant avec toi un vent de paix qui se rependra à travers
toutes les contrées d'un monde meurtri par une tempête nommée terreur ;
De ton épée Tu nettoieras l'Islam de ceux qui le salissent par des messages inhumains
et des actes « miroir » des entrailles des ténèbres.
Néanmoins ceux qui nous ont précédés nous ont aussi appris que tu ne reviendras que lorsque nous serons dignes...

Sommes nous dignes aujourd'hui, Oh Maître du Temps, pour que tu reviennes ?
Où en sommes nous avec notre foi ?
Nos cœurs sont-ils imprégnés de l'essence d'un Islam originel...
N'est-il pas grand temps de se poser la question...?

Puissions nous y répondre...

_*Auteur inconnu_

Read 103 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir