L’Imam al-Hâdî(as) et l’invitation du calife*

Rate this item
(0 votes)
L’Imam al-Hâdî(as) et l’invitation du calife*
L’Imam al-Hâdî(as) et l’invitation du calife
 
*« Le roi abbasside sanguinaire et tyrannique de l’époque, al-Mutawwakel, s’inquiétait de la popularité de  l’Imam al-Hâdî(as) et souffrait de voir la disposition des gens à lui(as)* *obéir. De plus, son entourage lui avait dit que l’Imam cherchait à le renverser.* 
*C’est ainsi qu’un soir, après minuit, alors que tout le monde dormait, Mutawwakel envoya chez l’Imam un certain nombre de ses bourreaux et de ses proches pour fouiller sa demeure, à la recherche d’armes, de preuves ou d’indices (comme des lettres), et le faire comparaître devant son assemblée.* *Mutawwakel avait pris cette décision tandis qu’il était en train de boire dans un banquet qu’il avait organisé.*
*Ses agents pénétrèrent sans prévenir chez l’Imam et ils le trouvèrent dans une pièce dont il avait enlevé la natte, assis à même le sol, plongé dans le dhikr et dans des confidences et des implorations au Créateur.* *Ils parcoururent les autres pièces sans rien y trouver de ce qu’ils cherchaient. Ils durent se contenter d’emmener l’Imam chez Mutawwakel.*
*Lorsque l’Imam entra, al-Mutawwakel était ivre, assis à la place d’honneur.* *Il donna l’ordre à ses compagnons de faire asseoir l’Imam à ses côtés. Celui-ci s’assit. Al-Mutawwakel lui proposa du vin.* *L’Imam(as) refusa, disant : « Je jure par Dieu que le vin n’a jamais pénétré dans mes veines ni dans ma chair. Evite-le moi. »*
*Al-Mutawwaqel acquiesça.*  *« Récite-nous des vers galants, dit-il, et honore notre assemblée en déclamant des poèmes d’amour ! »*
*« Je ne suis pas homme de poésie, répondit l’Imam, et je n’ai pas en mémoire des poèmes des anciens. » « Rien à faire !* *reprit al-Mutawwaqel. Il faut absolument que tu récites des vers ! »*

*Alors, l’Imam se mit à réciter des vers dont voici la teneur :*
*« Ils se firent une demeure en haut des cimes alors que des hommes invincibles surveillent.*
*Leurs cimes ne leur ont pas été profitables.*
*Après leur gloire, ils ont été précipités de leurs hautes montagnes pour être logés dans une fosse !*
*Comme est misérable là où ils descendirent !*
*Après qu’ils furent enterrés,  un crieur les appela :*
*« Où sont à présent ces parures, ces couronnes, ces habits (somptueux) ? »*
*Quand ils furent interrogés, la tombe répondit à leur place:*
*« Ces visages et les vers de terre qui les dévorent !*
*Durant un long temps, ils ont bu et mangé ;et maintenant, après avoir été les mangeurs, ils sont devenus les mangés ! »*

*Quand l’Imam acheva de réciter ces vers, al-Mutawwaqel s’était réveillé de son ivresse. Des larmes coulaient sur ses joues. Il demanda l’indulgende.
 Qussas *al-Abrârde Shahîd* *Motaharî,N°22  pp44-46*      
Read 642 times