L’école de l’IMÂM AS-SÂDIQ (p), la Raison et la Science

Rate this item
(0 votes)
L’école de l’IMÂM AS-SÂDIQ (p), la Raison et la Science

À LA MÉMOIRE DE L'IMÂM JA'AFAR AS-SÂDIQ (psl) :*

*L’école de l’IMÂM AS-SÂDIQ (p), la RAISON et la SCIENCE :*

*- L’Imâm As-Sadiq (p) était ouvert à tous. Son École donnait de l’importance à plusieurs questions majeures :*

   *1- La première question, était la Grande Valeur de la RAISON en ISLÂM, car DIEU fait de la RAISON un TÉMOIN entre Lui et Ses serviteurs.*

*- L’Imâm (p) demandait aux Gens de se référer à la RAISON et de S’ÉLOIGNER de l’IGNORANCE et de la LÉGENDE.*

*- Il disait : « Le TÉMOIN de DIEU auprès des GENS est le PROPHÈTE et le TÉMOIN entre DIEU et les GENS, est la RAISON ».*

*- Il disait aussi : « Celui qui a la RAISON la plus ACHEVÉE, a le bon caractère les plus achevé ».*

*- Quant au Messager de DIEU (P), il a dit :            « Nous, la communauté des PROPHÈTES, avons eu la directive de parler aux GENS selon leurs RAISONS ».*

   *2- La deuxième question, était la SCIENCE. L’homme doit avoir recours à la SCIENCE et à la CONNAISSANCE, dans tout ce qui est en relation avec ses besoins.*

*- L'imam JA'AFAR Sadiq (p) disait à ce propos :*

*- « Le Messager de DIEU (P) a dit : La RECHERCHE de la SCIENCE est une OBLIGATION pour tout Musulman ».*

*- Et le mot « Musulman » inclue l’homme et la femme.*

*- On lit dans ses Traditions, que le SAVANT est RESPONSABLE d'INSTRUIRE les Gens.*

*- Le SAVANT n’a pas le droit de S'ISOLER et de S’ÉLOIGNER des Gens qui ont BESOIN de sa SCIENCE.*

*- Il n’a pas le droit de REFUSER de les INSTRUIRE et de RÉPONDRE Positivement à leur BESOIN d'APPRENDRE.*

*- Il a dit à ce propos : « J’ai lu dans le Livre d'Ali (p) : DIEU n’a pas demandé aux IGNORANTS de s’engager à apprendre la SCIENCE qu’après avoir demandé aux SAVANTS de mettre leur SCIENCE à la disposition des IGNORANTS, car la SCIENCE EXISTAIT AVANT l’IGNORANCE ».* 

*- Il disait aussi, pour inciter ses disciples à apprendre la Religion :*

*- « J’aurai aimé que mes compagnons soient FOUETTÉS sur leurs têtes, jusqu’à ce qu’ils se mettent à APPRENDRE ».*

Read 123 times