Un beau Récit a l`occasion de Début de la Révélation

Rate this item
(0 votes)

Un beau Récit a l`occasion de Début de la Révélation

Après avoir quitté le commerce à Sham et donné en aumône tout ce qui Dieu lui avait gratifié de ce commerce, le Messager de Dieu(s) se rendit à la grotte de Hirâ’. Tous les

Jours, il escaladait la montagne et regardait, de son sommet, les Traces de la Miséricorde de Dieu, les [différentes] sortes de Prodiges de Sa Miséricorde, les Merveilles de Sa Sagesse. Il(s) regardait les flancs du ciel, les contrées de la terre, les mers, les régions désertiques, les déserts plats exposés aux vents. Alors, il(s) prenait en considération ces traces, se rappelait les signes et adorait Dieu d’une adoration à sa juste valeur.

Quand il acheva ses quarante ans, Dieu Tout-Puissant regarda son cœur et trouva

Qu’il était le meilleur, le plus majestueux, le plus obéissant, le plus humble et le plus

Soumis des cœurs.

Alors, Il donna l’autorisation aux portes du

Ciel [de s’ouvrir] : elles s’ouvrirent et Mohammed(s) les vit.

Il donna l’autorisation aux Anges(p) [de descendre] : ils descendirent et Mohammed(s) les vit.

Il donna l’ordre à la Miséricorde [de descendre] : elle descendit sur lui(s), du tronc de

L’Arche, sur la tête et le front de Mohammed(s).

Il regarda l’Ange Gabriel(p), l’Esprit sûr, cerné de lumière, le paon des Anges : il(p)

Descendit sur lui(s), l’attrapa par le bras, le secoua et dit : « Ô Mohammed ! Lis ! ».

Il(s) dit : « Je ne lis pas. » [= « Je ne sais pas. »]

Il dit : « Ô Mohammed ! {Lis, par le Nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l’homme

D’un « caillot de sang » ! Lis et ton Seigneur est le plus Noble qui a enseigné par la plume

(Le « qalam »), a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas.} » (1-5/96 sourate : Le Caillot de sang)

Ensuite, il(p) s’éleva et Mohammed(s) descendit de la montagne. Il(s) était comme frappé par la fièvre du fait de la Grandeur de la Majesté de Dieu et de l’importance de

La chose qui venait de lui arriver. Celui qui contredit parle. Il(s) craignait d’être traité de menteur par les gens de Quraïsh pour ses paroles et d’être considéré comme fou ou habité par les démons.

Alors qu’il était, dès le début de son ordre, la plus raisonnable et la plus honorable

Des créatures de Dieu et que le shaytân était pour lui la chose la plus détestable ainsi que les actes et les paroles des fous. Et il(s) en était

Gêné.

Alors, Dieu Tout- Puissant a voulu élargir sa poitrine, rendre son cœur courageux. Il fit

Parler les montagnes, les rochers et la boue sèche.

Chaque fois qu’il(s) atteignait une de ces choses, elle l’appelait :

« Que la Paix soit sur toi, ô Mohammed !

Que la Paix soit sur toi, ô Walî de Dieu !

Que la Paix soit sur toi, ô Messager de Dieu !

Annonce la bonne nouvelle car Dieu Tout- Puissant t’a préféré, a rendu belle ta parure et t’a

Honoré au-dessus de l’ensemble des créatures, des

Premières aux dernières.

Ne t’attriste pas si les gens de Quraïsh disent de toi que tu es fou, éloigné de la religion. Car le

Meilleur est celui que le Seigneur des mondes a favorisé.

Le plus noble est celui que le Créateur de l’ensemble des créatures a honoré. Que ta poitrine

Ne soit pas serrée par le dénigrement des gens de Quraishe et les méchantes paroles des Arabes te

Concernant, car ton Seigneur va bientôt te faire atteindre l’extrême des limites des Honneurs,

Va t’élever au plus haut des Degrés..»

In ‘Bihâr al-Anwâr, vol.18 p205-207 H36

www.lumieres-spirituelles.net

***********************

À cette grande occasion de l`envoie de Saint Prophète Mohammad (sawas), nous nous rappelons des actes glorieux du Messager de Dieu (P), ce Messager qui a été formé par Dieu, quarante ans durant, pour qu’il soit un homme distingué par toutes les perfections scientifiques, spirituelles et morales. Dieu l’a formé ainsi après l’avoir créé, comme Il a créé Ses autres messagers avant lui, afin de parfaire sa raison, d’ouvrir son cœur, pour faire de sa vie une vie infaillible, pour que sa place soit la plus haute, la plus éminente et la plus influente dans le domaine de l’obéissance à Dieu, dans le domaine du rapprochement avec Dieu.


Mohammad (p) qui avait alors une quarantaine d’années, passait la plupart de son temps dans la solitude de la grotte de Hira aux abords de La Mecque (
dans la montagne de la lumière (Jabal An-Nour) située à peu près à 4 km de la Mecque. Il s’agit d’une grotte agréable de 4 coudées de long et de 1,75 coudée de large.)


Il avait l’habitude de s’y retirer, pendant des jours et des semaines pour invoquer DIEU. Seuls Khadija et Ali étaient autorisés à lui rendre visite. Il avait ainsi l’habitude d’y passer tout le mois de Ramadan.


Enfin, l'instant attendu annoncé auparavant par les prophètes arrive: l'orphelin vient d'accéder à une Mission Divine, alors qu'il est âgé de quarante ans. La nuit noire comme jais, marche sans étoiles...et Muĥammad, au coin d'Hirra, s'absorbe à l'oraison dominicale. C'est une voix perçante qui frappe le cœur d'un analphabète et qui l'appelle: "Lis au nom de ton seigneur qui a créé tout..." C'est le début de la Révélation Divine...

Lis ! Car, ton Seigneur est le Très Noble, c’est Lui qui a enseigné par la plume. Il a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas. » (Coran, 96 : 1-5) C’est ainsi que furent révélés les cinq premiers versets (l’an 40 après l’année de l’éléphant (610 de l’ère chrétienne).


Le message divin avait commencé à être délivré et cela dura vingt-trois ans. Le Prophète de l’Islam proclama alors l’Unicité de DIEU et établit une nouvelle conception de la vie pour conduire l’humanité vers la lumière de DIEU.

Dans le livre « Nahjul-Balagah » 'Ali ibn Abu Taleb(p) nous parle de notre bien Aime Le Messager d`Allah, Mohammad (sawas) (Ali-ibn-AbuTaleb, ayant le mérite exceptionnel d'être dès son enfance dans le foyer lumineux de Muĥammad sawas) :

…«Allah le faisait escorter, depuis qu'il avait été sevré, du plus grand de Ses Anges, pour lui faire emprunter la Voie des noblesses et de la haute morale, jour et nuit. Et moi, je le suivais comme un chamelon suit sa mère. Il m'apprenait alors chaque jour un aspect de ses nobles mœurs et m'ordonnait de suivre son modèle».

Le Seigneur envoya Mohammad (que son nom et celui des siens et compagnons soient bénis). Mohammad accomplit ainsi la promesse faite par les prophètes, ses prédécesseurs. Dieu en fit le couronnement des prophètes; il le rendit illustre par sa naissance et ses vertus.

La terre était lors de l'avènement du Prophète partagée en sectes gouvernées par les passions et engagées dans des voies diverses: les unes confondaient le Créateur et les créatures, les autres niaient le Créateur ou adoraient d'autres dieux.

Grâce au Prophète(p), Dieu tira les hommes de leur égarement, fit dissiper l'ignorance.

Puis pour honorer le Prophète(p), le récompenser de sa loyauté, le tirer de ce monde éphémère d'épreuves vers le séjour éternel, Dieu le rappela auprès de lui.

A l'instar des autres prophètes Mohammad laissa(p) son message aux nations et leur traça un chemin éclairé par la foi et la sagesse.

www.tebyan.net/ la voie d`éloquence

le livre : La Dernière Mission Divine

sur le site : http://www.sibtayn.com/fr/

 

Read 1705 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir