La civilisation islamique est en route

Rate this item
(0 votes)

Trente ans après la victoire de la Révolution islamique en Iran, la communauté musulmane est à une nouvelle étape qui est celle de l’élaboration d’une nouvelle civilisation islamique.

Ali Akbar Wilayati, secrétaire de l’Assemblée nationale de l’éveil islamique, lors de la conférence sur « Les ulémas et l’éveil islamique », a remercié le Guide suprême d’avoir participé à la cérémonie d’ouverture et pour son discours.

« Je souhaite la bienvenue aux chers invités et je vous remercie d’avoir accepté cette invitation. Il est difficile de parler devant autant de gens érudits et spécialistes, et surtout sur l’éveil islamique qui est le fruit des efforts des religieux combattants. Trente ans après la victoire de la Révolution islamique en Iran, la communauté musulmane est à une nouvelle étape qui est celle de l’élaboration d’une nouvelle civilisation islamique.

Il n’y a pas si longtemps, le destin des pays islamiques se décidait dans les capitales, à travers les agents de l’est et de l’ouest. Grâce au combat infatigable des religieux et des peuples, beaucoup de pays islamiques ont retrouvé l’occasion de décider eux-mêmes de leur destin et de se lancer dans la construction d’une nouvelle civilisation islamique. Les religieux aujourd’hui, qui sont les vrais leaders de la communauté, sont les héritiers de ces combats pour la résurrection de l’islam et ont parfois même laissé leur vie dans ces combats contre les pays impérialistes.

L’Ayatollah Mirza Shirazi, Omar Mokhtar, l’Ayatollah Kashani, Seyed Mojtaba Navab Safavi, l’imam Moussa Sadr, l’Ayatollah Seyed Mohamad Bagher Sadr, l’imam Khomeiny, l’Ayatollah Motahhari, l’Ayatollah Taleghani, Seyed Abbas Mousavi et d'autres grandes personnalités sont des figures resplendissantes dans l’Histoire de la science et du Djihad.

L’éveil islamique qui a commencé dans le monde contemporain, est le fruit du combat de l'imam Khomeiny qui a été repris par son successeur l’imam Khamenei. L’expression « printemps arabe » citée dans la presse occidentale, a pour objectif de cacher les vraies motivations de ces mouvements populaires et de mettre en valeur la démocratie libérale occidentale alors que la liberté et la démocratie sont nécessaires pour la résurrection des valeurs religieuses.

Pour empêcher l’Occident de s’accaparer et d’orienter ces mouvements, la République islamique a réuni plus de 70 religieux et responsables culturels et politiques, engagés dans la résistance. Cette réunion a pour but de mettre en lumière les différentes dimensions de l’éveil islamique et les problèmes éventuels après la réunion précédente, le 18 septembre 2012, sur « les dimensions du mouvement et son évolution » qui avaient fait l’objet d’une étude précise », a-t-il dit.

Read 1996 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir