Le 8 du mois Rabiol-awal, commémoration du martyre d'imam Hassan al-Askari(as)

Rate this item
(0 votes)
Le 8 du mois Rabiol-awal, commémoration du martyre d'imam Hassan al-Askari(as)

L'Imam Al-Hassan Al-`Askari le 11ème Imam du descendant du Prophéte(p) est né le lundi 8 Rabi`-II de l'an 232 de l'Hégire, à Médine, mort en martyre â l'âge de 28 ans à Samera en Iraq le 8 Rabiol-awal 260AH.
Il était connu particulièrement sous l'appellation d'"Al-`Askari."

Nom: Al-Hassan (Psl)
Son titre : Askari, Hadi, Naqi, Rafik
Son Kouniyat : Abu Mohammad
Père : Imam Ali al-Hadi Naki (Psl)
Mère : Bibi Hadissa Khatoune

L'Imam Al-`Askari a passé vingt-deux ans de sa vie sous le patronage de son père, l'Imam Ali Al-Naqi. Et c'est après son martyre qu'il est devenu Imam, divinement commissionné.

A son époque, les gouvernants abbassides étaient empêtrés dans des luttes politiques. Ils craignaient cependant beaucoup l'existence de l'Imam Al-`Askari, l'Imam intègre, divinement ordonné et issu de la Famille du Saint Prophète(p), d'autant plus qu'ils avaient appris que le fils de ce Saint Imam serait le sauveur de l'humanité pour toutes les époques et jusqu'au Jour du Jugement. Aussi infligèrent-ils à l'Imam toutes sortes de tourments, et il passa la plus grande partie de sa vie en prison, et beaucoup de restrictions furent imposées à sa liberté de mouvement. Malgré tout cela, il a toujours su s'acquitter des devoirs de l'Imamat avec sang-froid et dans la dignité.
Il n'eut aucun contact social même avec le commun de la population shi'ite. Seule l'élite des shi'ites pouvait le fréquenter. Il passa la plus grande partie de sa vie en prison. Une répression extrême sévissait à cette époque, la population shi'ite étant devenue nombreuse et ayant par la même un certain pouvoir.

Chacun savait que les shi'ites croyaient en l'imamat et l'identité des Imams shi'ites était également connue. En conséquence, le califat garda les Imams sous une surveillance plus étroite que jamais. Il essaya par tous les moyens et par des plans secrets, de les éliminer. De plus, le califat apprit que l'élite des shi'ites croyait que le onzième Imam (Psl), selon des traditions transmises par lui même et par ses prédécesseurs, aurait un fils qui serait le Mahdi promis.

La venue du Mahdi, a été prédite par des hadisses authentiques du Prophète (Pslf) rapportés par des sources tant shi'ites que sunnites. Pour cette raison, le onzième Imam (Psl), plus que les autres Imams, fut tenu sous étroite surveillance par le califat. 

Le Saint Imam était très occupé à la diffusion de la connaissance religieuse et à la guidance des gens vers le droit chemin. L'histoire montre que les exégètes du Saint Coran ont souvent cité les interprétations des versets coraniques faites par l'Imam Al-'Askari.

Al-Mo`tamad, le gouvernant abbasside, ayant constaté que le monde chantait les louanges de l'Imam, en fut rongé de jalousie, et craignant que les gens ne déclarent ouvertement leur allégeance à l'Imam, il le fit assassiner par empoisonnement le 8 Rabi`-I, de l'an 260 H.
Read 100 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir