DERNIER VENDREDI DU RAMADAN,LA JOURNÉE POUR LIBÉRATION "AL-QODS"

Rate this item
(4 votes)
DERNIER VENDREDI DU RAMADAN,LA JOURNÉE POUR LIBÉRATION "AL-QODS"

Ce vendredi est le dernier vendredi du mois de Ramadan. Le vendredi est aussi le jour voulu par Dieu comme un jour de rassemblement pour les Musulmans à travers la prière du Vendredi, où ils L'invoquent, L’évoquent et se repentissent devant Lui de toutes leurs fautes. Il est le jour de la présence devant Dieu dans tout le Monde islamique afin que le Musulman renouvelle sa foi et évoque Dieu dans toutes ses affaires. De cette façon, il agit conformément à l'ordre divin qui dit: ((Accourez à l'invocation de Dieu)) (Coran LXII, 9). Et de cette façon, il termine la prière du Vendredi pour rejoindre le domaine de l'action, qu'elle soit dans le commerce ou dans une autre profession, conformément à l'ordre divin qui dit: ((Lorsque la prière est achevée, dispersez-vous sur la terre à la recherche des bienfaits de Dieu et invoquez souvent le nom de Dieu)) (Coran LXII, 10).

La valeur de ce vendredi consiste dans le fait qu'il est le dernier du mois de Ramadan, le jour où se rassemble tout l'esprit de ce mois, le jour où chaque Musulman doit s'asseoir avec son Seigneur et s'interroger sur ce qu'il a fait durant les jours passés du mois et sur ce qu'il doit faire durant le reste de ses jours. Ce de cette question que parle l'invocation rapportée des Gens de la Famille et qui dit : "Seigneur ! Voilà que les jours du mois de Ramadan s'achèvent et ses nuits se terminent. Je suis arrivé dans une situation que Tu connais plus que moi et plus que toutes les créatures. Je Te supplie au nom par lequel T'ont supplié Tes anges les plus proches, Tes prophètes envoyés et Tes bons serviteurs, si Tu es satisfait de moi, d'être encore plus satisfait. 

Al-Qods : Au cœur des messages divins

Le dernier vendredi du Mois de Ramadan est aussi le jour où tous les Musulmans du monde doivent se rappeler al-Qods, pour que ce jour soit celui d'al-Qods. L'intérêt qu'il faut donner à ce jour ne doit pas se réduire aux célébrations à travers lesquelles les gens pensent qu'ils ont fait leur devoir vis-à-vis d'al-Qods. Ce jour institué comme un jour d'al-Qods à l'initiative de l'Imam Khoméyni a pour finalité de porter la cause d'al-Qods au cœur de la conscience islamique, et ce en raison de sa signification spirituelle en rapport avec l'histoire des messagers et des messages divins. Ce jour est aussi en rapport avec la politique à travers l’injustice qui a frappé al-Qods lors des Croisades et qui continue à la frapper sous l'occupation sioniste.

Cette cause doit rester omniprésente dans la conscience et ne pas s'effacer devant les problèmes posés par les détails de la situation politique dans la région, détails qu'on cherche à privilégier dans l'intention d'inciter les Musulmans, et les Palestiniens en particulier à oublier l'essentiel. Les questions du mur, des colonies, des crimes perpétrés par les Israéliens et de l'humiliation des Palestiniens ne doivent jamais nous faire oublier al-Qods. N'est-il pas significatif que la politique américaine agit à travers l'alliance avec la politique israélienne dans le sens d'écarter la question d'al-Qods de toute négociation dans le but de la renvoyer jusqu'à la fin des opérations de colonisation dans la ville sainte de sorte à ce qu'il ne reste rien à négocier ?

Aussi, nous devons nous rappeler al-Qods et les centres d'études islamiques doivent étudier les dimensions de la question dans le sens où al-Qods constitue le grand titre de tout ce qui intéresse les Musulmans sur tous les plans religieux, politiques et de sécurité.

 

La question du Voyage Nocturne (Isra'):

((Gloire à Celui qui a fait voyager de nuit son serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée très éloignée dont Nous avons béni l'enceinte, et ceci pour lui montrer certains de nos signes. Dieu est celui qui entend et qui voit parfaitement)) (Coran XVII, 1). Ce verset évoque le voyage miraculeux où le Prophète (P) s'est rendu très rapidement à la Mosquée al-Aqsâ pour commencer à communiquer son message à tous les peuples, car toute l'histoire des messages divins est présente dans cette Mosquée, mais aussi parce que le message islamique qui est le seau de tous les messages les réunit et insiste sur leurs éléments authentiques. Le Noble Coran est ainsi révélé pour affirmer la foi dans tous les Livres Révélés depuis les Feuilles d'Abraham jusqu'à la Torah et l'Evangile et, de ce fait, l'Islam se distingue des autres religions par sa devise : (( Nous ne ferons pas de différence entre Ses prophètes )) (Coran II285). Tout en complétant les messages antérieurs, l'Islam reste en liaison avec les autres religions et cette liaison trouve son expression dans la construction par Abraham (p) de la Mosquée Sacrée à la Mecque et dans la liaison entre celle-ci et la Mosquée Très Eloignée (al-Aqsâ) à al-Qods. Le Voyage Nocturne du Prophète Muhammad (P) de la première à la seconde Mosquée, avant son Ascension aux Cieux, symbolise de son côté l'unité de ces deux Mosquées. Cette unité doit nous inciter à agir dans le sens de l'ouverture vis-à-vis de toutes les mosquées pour affirmer l'unité des Musulmans dans leur engagement au service de l'Islam vrai et authentique. Les divergences de doctrines et de points de vue ne doivent pas conduire à des schismes antagonistes : ((Attachez-vous tous fortement au pacte de Dieu et ne vous divisez pas)) (Coran III, 103).

De même, cette unité doit nous inciter à nous ouvrir dans le sens du dialogue avec les adeptes des autres religions: ((Dis: O Gens du Livre ! Venez à une parole commune entre nous et vous: Nous n'adorons que Dieu, nous ne lui associons rien; nul parmi nous ne se donne de divinités en dehors de Dieu. S'ils se détournent, dis-leurs: Attestez que nous sommes Musulmans)) (Coran III, 64). Il nous est donc nécessaire de nous ouvrir vis-à-vis des autres religions même si nous ne nous accordons pas avec elles sur certaines questions de doctrine ou d'histoire. Pour ce qui est de la question politique, elle ne diffère pas de la question religieuse car, en Islam, la politique est un message dont le but est de faire de l'homme un esclave de Dieu afin d'être libre dans ses relations avec les hommes. A ce propos, la Tradition dit: "Ne soit pas l'esclave d'autrui, car Dieu t'a créé libre".

Read 1640 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir