La puissance militaire iranienne ne se base pas uniquement sur la défense (Commandant en chef de l’armée iranienne)

Rate this item
(0 votes)
La puissance militaire iranienne ne se base pas uniquement sur la défense (Commandant en chef de l’armée iranienne)

Commentant la situation dans le golfe Persique où les Etats-Unis travaillent à la formation d'une coalition militaire anti-Iran, le ministre français des Affaires étrangères dit craindre des "accidents".

"Je constate que tout le monde déclare ne pas vouloir aller au sommet de l'escalade, que ce soit le président (iranien Hassan) Rohani, que ce soit le président (américain Donald) Trump, que ce soit même les responsables et les autorités du Golfe (persique). Mais, là, il y a des éléments d'escalade qui sont inquiétants. Je dois dire que la situation est grave parce que la montée progressive des tensions peut aboutir à des accidents", a déclaré Jean Yves Le Drian sur BFMTV. Pour une fois, le ministre français n'a pas tort. L'obstination américaine et britannique à chercher noise au libre transit du pétrole iranien qui s'est illustrée le 4 juillet par une honteuse attaque commando de la Royal Navy contre le pétrolier "Grace 1" et la confiscation illégale de sa cargaison pétrolière est potentiellement porteuse de trop gros risques surtout que l'Iran a très clairement annoncé ne pas laisser échapper ce "coup fourré" de Londres.    

Le commandant en chef de l'armée iranienne, le général de division, Abdolrahim Moussavi, a décrit dimanche ce à quoi ressemblerait la guerre, si elle venait à éclater entre les USA et l'Iran : "Nous n'avons jamais commencé une guerre et nous n'allons pas le faire. Ceci étant, notre puissance militaire est loin d'avoir un caractère exclusivement défensif. Notre puissance offensive et nos capacités à infliger des coups aux agresseurs sont dévastatrices. Nous leur ferons regretter leur agression". 

Et le général d'ajouter :  « Nous n’avons jamais déclenché une guerre et nous le ferons pas, mais nous ne resterons pas non plus au stade de défense, au cas d’agression. »

Pour le commandant en chef de l'armée iranienne, " la situation actuelle au Moyen-Orient voire dans le monde appelle à une préparation militaire accrue". 

Ailleurs dans son discours, le commandant en chef de l’armée iranienne a rappelé " les capacités déjà prouvées " des forces iraniennes à "se défendre contre les agresseurs lors de la guerre des huit ans dans les années 1980 menée par l’ancien dictateur irakien Saddam Hussein" : « Aujourd’hui, nous sommes beaucoup plus puissants dans la défense de nos valeurs et de notre pays. Pour la protection de notre pays, nous ne reculerons pas d’un centimètre », a déclaré le commandant en chef de l’armée iranienne.

 
Read 45 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir