Gibraltar : l’Iran riposte au chantage à l’anglaise

Rate this item
(0 votes)
Gibraltar : l’Iran riposte au chantage à l’anglaise

Avant de prendre l'avion pour Bruxelles où ses homologues allemand et britannique l'attendaient afin de se pencher sur l'accord de Vienne, Jeremy Hunt, a parlé de Grace 1. Fidèle au ton d'apaisement qu'il feint d'adopter ces 5 derniers jours concernant le scandaleux acte de piratage visant le libre transit de l'énergie dans les eaux internationales, Hunt a dit : « Comme je l'ai dit aux Iraniens, le pétrolier Grace 1 a été arraisonné dans le cadre des sanctions européennes contre la Syrie et à la demande du gouvernement de Gibraltar. Cet acte devait se faire et n'a aucun rapport avec le pétrole iranien ». 

 
Read 121 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir