La Russie prête à vendre des armes stratégiques à l'Iran?

Rate this item
(0 votes)
La Russie prête à vendre des armes  stratégiques à l'Iran?

En cas de guerre USA/Iran que compte faire la Russie? Al-Monitor se pose la question et tente d'y apporter la réponse sur la base des donnés existantes. « La Russie semble être sur le point de revoir sa copie en termes de la vente d'armements à l'Iran surtout que l'embargo anti-Iran touche à sa fin. »

« Jusqu'ici les responsables russes se montraient bien réticents à ouvrir leur arsenal militaire et surtout balistique à l'Iran ; mais depuis que ce pays a engagé un bras de fer militaire contre les États-Unis et est entré en conflit direct avec les Américains à coup de missiles extraordinairement précis,  la Russie semble avoir changé son fusil d'épaule. Que ce soit au Yémen avec les missiles d'Ansarallah ou au Liban avec ceux du Hezbollah, les innovations et les optimisations apportées par les techniciens iraniens  ou pro-iraniens aux missiles soviétiques sont une chose qui n'échappe guère à la Russie. D’où ce virage pro-Iran en Russie. Depuis l'escalade des tensions USA/Iran dans la foulée de l'assassinat à Bagdad du général de corps d'armé Qassem Soleimani, le cercle des décideurs en Russie semble être convaincu que la vente d'armes à l'Iran profite non seulement à ce dernier, mais aussi à la Russie. Vladimir Volfovitch Jirinovski dirigeant des libéraux-démocrates russes a affirmé début janvier que la Russie a besoin d'ajuster « ses coopérations militaires avec l'Iran » et « de lui vendre des armements modernes » : « les batteries de missiles S-400 et S-500 pourront barricader le ciel iranien contre n'importe quelle menace et c'est cela que la Russie devra faire ».

Read 52 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir