Les États-Unis opposent une fois de plus leur veto à la résolution de l'ONU sur le cessez-le-feu à Gaza

Rate this item
(0 votes)
Les États-Unis opposent une fois de plus leur veto à la résolution de l'ONU sur le cessez-le-feu à Gaza

Les États-Unis ont une fois de plus opposé leur veto à une résolution de l’ONU appelant à un cessez-le-feu humanitaire immédiat dans la bande de Gaza.

Le grand bienfaiteur d’Israël a utilisé mardi son veto au Conseil de sécurité des Nations unies pour bloquer le projet préparé par l’Algérie.

C’est la troisième fois que Washington s’oppose à une telle résolution depuis qu’Israël a déclenché sa sanglante machine de guerre à Gaza début octobre.

Les représentants de 13 pays au Conseil de sécurité composé de 15 membres ont voté en faveur de la résolution. La Grande-Bretagne s'est abstenue.

L’envoyé palestinien auprès des Nations unies, Riyad Mansour, a condamné le veto américain comme étant « absolument imprudent et dangereux ».

« Le message passé aujourd'hui à Israël avec ce veto est qu'il peut continuer à commettre des meurtres en toute impunité », a-t-il déclaré dans une déclaration au Conseil de sécurité.

Dans ses remarques devant le Conseil de sécurité après que les États-Unis ont exercé leur droit de veto, l’ambassadrice américaine auprès de l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, a prétendu qu’appeler à un cessez-le-feu immédiat à Gaza était « un vœu pieux et irresponsable ».

 
Read 76 times