Le Leader a dirigé la prière funéraire des « sept martyrs de la voie de Qods »

Rate this item
(0 votes)
Le Leader a dirigé la prière funéraire des « sept martyrs de la voie de Qods »

Ce jeudi 4 avril au soir, le Leader de la Révolution islamique, l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a dirigé en personne la prière funéraire des « sept martyrs de la voie de Qods », ayant perdu la vie lors d’une attaque israélienne lundi contre la section consulaire de l’ambassade d’Iran à Damas.

Selon l’agence de presse IRNA, ont assisté à cette cérémonie les familles des martyrs, le général de division Mohammad-Reza Zahedi, le général de brigade Mohammad-Hadi Hadji-Rahimi, ainsi que les martyrs Hossein Amanollahi, Seyyed Mahdi Jaladati, Mohsen Sedaqat, Ali Aqababaï et Seyyed Ali Salehi Rouzbehani.

Lors de cette cérémonie, le Leader de la Révolution islamique a prié pour ces martyrs et a rencontré de près leurs familles.

Il est établi que des processions soient organisées vendredi simultanément à la Journée mondiale de Qods en franchissant l’un des itinéraires de la marche grandiose populaire à cette occasion depuis la place Ferdowsi de la capitale à destination de l’Université de Téhéran.  

Plus tôt mercredi, le Leader de la Révolution islamique, l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a déclaré que le régime israélien recevrait une gifle pour l’attaque menée contre la section consulaire de l’ambassade iranienne dans la capitale syrienne en début de semaine.

Dans un discours prononcé, mercredi 3 avril, devant des responsables de l’administration iranienne et d’autres branches du gouvernement, le Leader de la Révolution islamique a affirmé que cette attaque ne pourrait pas sauver Israël de sa défaite à Gaza, où il est impliqué depuis près de six mois dans une agression contre les Palestiniens.

« Les actes lâches du régime sioniste, comme celui qu’il a mené en Syrie, ne le sauveront pas de la défaite ; ils [les sionistes] recevront bien sûr une gifle pour cette mesure », a-t-il déclaré.

Read 64 times