La RAISON de la DESCENTE de la NOBLE SOURATE 76, "AL INSAN" : "L'HOMME" !!!!!

Rate this item
(0 votes)
La RAISON de la DESCENTE de la NOBLE SOURATE 76, "AL INSAN" : "L'HOMME" !!!!!

La RAISON de la DESCENTE de la NOBLE SOURATE 76, "AL INSAN" : "L'HOMME" !!!!!

- L'IMÂM  JAFAR SÂDIQ (que les Salutations Divins lui parviennent), cite ce que son illustre père lui avait dit, au sujet de la descente de la noble Sourate "L'HOMME".

- Il dit: "Hassan et Houssein étaient tous deux MALADES, et tous deux étaient bien petits.

- Le Prophète qui s'inquiétait beaucoup de l'état des deux petits garçons, venait fréquemment leur rendre visite.

- Un jour, pendant qu'il était accompagné par deux autres hommes, il visita les deux enfants malades, et il se tourna alors vers le commandeur des croyants, L'IMAM ALI (as), et lui demanda :

- "Pourquoi donc, ne fais-tu pas un VŒU pour qu'ils guérissent plus rapidement…??

- Les Commandeur des croyants lui répondit : "Je vais à l'instant même faire un VŒU, pour la guérison de mes deux petits…"

- Il ajouta alors: "Je fais VŒU d'observer le JEÛNE, pour trois jours de suite, si DIEU Exalté et Glorieux, Veuille bien GUÉRIR mes deux enfants…"

- FÂTIMA ZAHRA, en voyant son illustre ÉPOUX faire un tel VŒU, s'empressa de le suivre dans cette bonne action, et elle aussi, fit VŒU d'observer le JEÛNE, pour trois jours.

- Les deux petits garçons, en voyant leur père et mère, faire un tel VŒU, insistèrent eux aussi, pour observer le JEÛNE pour trois jours.

- Ensuite vint le tour de Fiddah, qui était leur domestique, de faire un tel VŒU, pour les deux petits garçons malades…

- Ce fut alors que DIEU Bienveillant et Miséricordieux, accorda la GUÉRISON aux deux petits garçons et sous peu, ils retrouvèrent la SANTÉ.

- Ils voulurent mettre en exécution leur VŒU. Par conséquence, ils observèrent le JEÛNE, sans qu'il y ait quoique ce soit à manger, dans la maison...

- L'IMAM ALI se rendit donc chez leur voisin, qui était un homme juif, du nom de Cham'oun (Simon) et lui demanda :

- "Pourrais-tu nous donner un peu de laine, pour que la fille du Prophète, mon épouse, puisse la filer…??

- En échange, tu pourras nous donner six cents grammes d'orge…" ??

- Cham'oun accepta cette proposition, et il donna au Commandeur des croyants, de la laine et six cents grammes d'orges.

- L'IMAM ALI apporta le tout chez lui, et FATIMA ZAHRA, accepta de filer la laine.

1- Elle prit alors un tiers de l'orge, fit de la farine et prépara une pâte.

- Elle pût cuire cinq morceaux de pain (pour chaque membre de la famille, Fiddah y comprise).

- Le Commandeur des croyants s'acquitta de sa prière de Maghrib, aux côtés du Prophète, et rentra ensuite chez lui. On étendit la nappe, pour commencer à casser le Jeûne et manger…

- Ils n'avaient pas encore mangé qu'une bouchée, lorsque soudain un pauvre destitué, arriva devant leur petite maison, et leur dit :

- "Mes humbles salutations à vous tous, ô membres de la Famille du Prophète !!!

- Je suis un Musulman pauvre, parmi les autres Musulmans pauvres, et destitués…

- Donnez-moi de GRÂCE, de ce que vous mangez, pour que moi aussi, je puisse apaiser ma faim…

- Je demanderai au Seigneur Bienveillant, de vous offrir de SES Nourritures du PARADIS !".

- Chacun offrit son pain au Musulman besogneux, et ils durent passer cette nuit, en buvant uniquement de l'eau, pour apaiser leur propre FAIM.

- Ce soir-là, ils dormirent avec un ventre creux et affamé…

2- Au deuxième jour, FATIMA ZAHRA (as) fila la seconde part de la laine, et reprit de nouveau deux cents grammes de l'orge, et répéta tout ce qu'elle avait fait, le jour d'avant, et fit cuire cinq miches de pain.

- De nouveau, le seigneur des croyants, après la prière de Maghrib aux côté du Prophète, rentra chez lui, pour casser son JEÛNE auprès de sa petite famille.

- Ils n'avaient pas encore mangé qu'une bouchée, lorsqu'un orphelin Musulman, s'arrêta devant la porte de leur maison, et il éleva la voix, en disant d'un air suppliant :

- "Ô, membres de la famille du Prophète, je vous salue ! Je suis un ORPHELIN PAUVRE et démuni…
- Faites-moi la charité, et donnez-moi de grâce, de ce que vous mangez…

- J'espère que le Bon DIEU vous récompensera, et vous fera manger des Nourritures du PARADIS !".

- Comme la nuit précédente, tous donnèrent leur pain à l'orphelin démuni, et ils se contentèrent de boire de l'eau, pour apaiser leur faim insupportable…

- Ce soir-là, ils dormirent encore une fois, avec un ventre creux…

3- Au troisième jour, les mêmes évènements se répétèrent, mais cette fois, ce fut un CAPTIF, qui se présenta devant leur maison.

- Il leur dit : "Je vous salue bien humblement, ô vous, membres de la famille du Prophète…!

- On nous a pris comme des CAPTIFS, et personne ne nous donne à manger, et je reste toujours à ma FAIM …

- Pourriez-vous me donner quelque chose à manger…?"

- De nouveau, ils lui donnèrent tout ce qu'il y avait devant eux, et pour la troisième nuit consécutive, ils dormirent avec un ventre bien creux, se contentant uniquement de boire de l'eau…

4- Au quatrième jour, le Commandeur des croyants, prit la main de ses deux petits garçons, dans la main, et se dirigea en direction de la maison du PROPHÈTE (saw).

- Lorsque le MESSAGER de DIEU fixa de son REGARD, l'état des deux petits garçons et de leur père, il se rendit compte aussitôt, que les deux garçons tremblaient comme des poussins.

- À cause bien sûr, de la FAIM qui les tourmentait, et qui les avait bien affaiblis.

Le PROPHÈTE leur déclara atterré :

- "Dans quel mauvais état, vous vois-je…!"

Il ajouta subitement :

- "Vous voir ainsi m'atterre et me CHAGRINE profondément ! Allons voir ce qui est arrivé à ma fille, ma douce FÂTIMA …!"

- Et il se leva rapidement, et accompagna ALI et ses deux petits-fils chez eux.

- Ils arrivèrent devant FATIMA ZAHRA (as) et ils virent, que cette douce CRÉATURE CÉLESTE, était devant son Mihrab (Sanctuaire personnel), et collé à son dos, et ses YEUX étaient encerclés par un cercle noir, qui annonçait de son extrême faiblesse physique…

- Le PROPHÈTE en voyant cette scène triste et tragique, s'émut profondément, et se peina extrêmement.

- Il serra sa FILLE à lui, et s'écria désolé et consterné :

- "Ô, mon DIEU ! MALHEUR à moi ! Je prends refuge auprès de mon SEIGNEUR ! Mais que vois-je donc…?!!?

- Cela fait trois jours que vous vivez ainsi…?"

- Juste à ce moment-là, l'Archange GABRIEL descendit du Ciel, et annonça :

- " Ô, Muhammad ! L'Omnipotent et L'EXALTÉ, te félicite pour avoir une telle FAMILLE !!!

- Regarde donc, ce que j'ai apporté pour les membres de ta FAMILLE !".

- Le PROPHÈTE(PSLF) Lui demanda : "Qu'as-tu donc apporté pour nous ?"

- Et l'Archange GABRIEL se mi alors, à lui réciter la noble SOURATE AL INSANE = (L'HOMME)…

Au nom d'ALLAH, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. S'est-il écoulé pour l'homme, un laps de temps durant lequel, il n'était même pas une chose mentionnable ?

2. En effet, Nous avons créé l'homme d'une goutte de sperme mélangé [aux composantes diverses], pour le mettre à l'ÉPREUVE. 
-[C'est pourquoi] Nous l'avons fait entendant et voyant.

3. Nous l'avons guidé dans le chemin, qu'il soit reconnaissant ou ingrat.

4. Nous avons préparé pour les infidèles des chaînes, des carcans et une fournaise ardente.

5. Les vertueux boiront d'une coupe dont le mélange sera de camphre.

6. d'une source de laquelle, boiront les serviteurs d'ALLAH, et ils la feront jaillir en abondance..

7. Ils accomplissent leurs voeux, et ils redoutent un Jour dont le mal s'étendra partout.

8. et offrent la nourriture, malgré son amour, au PAUVRE, à L'ORPHELIN et au PRISONNIER.

9. (disant): ‹C'est pour le visage D'ALLAH que nous vous nourrissons : nous ne voulons de vous, ni récompense ni gratitude.

10. Nous redoutons, de notre Seigneur, un JOUR terrible et catastrophique›.

11. ALLAH les protégera donc du mal de ce JOUR-LÀ, et leur fera rencontrer la splendeur et la joie.

12. et les rétribuera pour ce qu'ils auront enduré, en leur donnant le PARADIS et des [vêtements] de soie.

13. ils y seront accoudés sur des divans, n'y voyant ni soleil ni froid glacial.

14. Ses ombrages les couvriront de près, et ses fruits inclinés bien bas [à portée de leurs mains].

15. Et l'on fera circuler parmi eux, des récipients d'argent et des coupes cristallines,

16. en cristal d'argent, dont le contenu a été savamment dosé.

17. Et là, ils seront abreuvés d'une coupe, dont le mélange sera de gingembre.

18. puisé là-dedans, à une source qui s'appelle Salsabil.

19. Et parmi eux, circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées.

20. Et quand tu regarderas là-bas, tu verras un délice et un vaste royaume.

21. Ils porteront des vêtements verts de satin et de brocart. Et ils seront parés de bracelets d'argent. Et leur Seigneur les abreuvera d'une boisson très pure.

22. Cela sera pour vous une récompense, et votre effort sera reconnu.

23. En VÉRITÉ, c'est NOUS qui avons fait descendre sur toi le CORAN graduellement.

24. Endure donc ce que ton Seigneur a décrété, et n'obéis ni au pécheur, parmi eux, ni au grand mécréant.

25. Et invoque le nom de ton Seigneur, matin et après-midi.

26. et prosterne-toi devant Lui une partie de la nuit; et glorifie Le de longues [heures] pendant la nuit.

27. Ces gens-là aiment [la vie] éphémère (la vie sur terre), et laissent derrière eux, un jour bien lourd [le jour du Jugement].

28. C'est Nous qui les avons créés, et avons fortifié leur constitution. Quand Nous voulons, cependant, Nous les remplaçons [facilement] par leurs semblables.

29. Ceci est un RAPPEL. Que celui qui veut, prenne donc le chemin vers son Seigneur!

30. Cependant, vous ne saurez vouloir, à moins qu'ALLAH veuille. Et ALLAH est Omniscient et SAGE.

31. Il fait entrer qui IL veut dans Sa MISÉRICORDE. Et quant aux injustes, IL leur a préparé un châtiment douloureux".

- Cette Sourate est descendue pour L'IMÂM ALÎ (as), FÂTIMA Zahra (as), AL HASSAN et Al HOUSSEYN ..

 

L’image contient peut-être : texte

Read 278 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir