SALAT, LA PRIÈRE

Rate this item
(0 votes)
SALAT, LA PRIÈRE

Les savants ont classé ceux qui prient en 4 catégories : 

 
Les premiers sont ceux qui négligent les lois de la salat et font plein d'erreurs, les seconds sont ceux qui, durant leur prières, entendent les murmures de Shaytan dans leurs oreilles et sont donc inconscients de leur récitations, les troisièmes sont ceux qui s'efforcent d'atteindre un certain niveau de concentration où ils peuvent éloigner Shaytan durant une partie de leur prière, les quatrièmes sont donc ceux qui atteignent le plus haut degré de concentration de sorte que Shaytan ne vient même pas près d'eux . 
C'est un niveau où ils voient Allah swt avant, durant et après leur salat.


Quand les savants analysent ces 4 groupes de personnes ils disent :

Les gens du premier groupe peuvent être punis pour ce qu’ils font, ceux du deuxième groupe sont responsables de leur situation, ceux du troisième essaient de se rapprocher d'Allah swt et ceux du quatrième font partie des personnes les plus pieuses sur terre.

Mais alors, comment a fait Imam Ali (as) pour atteindre un niveau si élevé de concentration durant sa Salat ?

Quelles sont les différentes méthodes que nous pouvons adopter et qui ont aidé l'Imam A.S. à atteindre cette concentration ?
 


L'une des méthodes que nous devons analyser est notre attitude lorsque la salat approche.

Les psychologues disent que quand une personne veut accomplir une tâche, 70% de la réussite dépend de son attitude et 30% de l'intelligence.

Cela veut dire que les choses que vous souhaitez accomplir dans votre vie ne dépendent pas beaucoup de votre intelligence, mais de votre attitude avant d’accomplir la tâche.

Par exemple au lycée, nous pouvons trouver des élèves brillants mais qui sont si arrogants qu’à cause de leur attitude, ceux qui ont un plus faible niveau qu’eux peuvent aller plus loin.

Pourquoi ? Car l’élève intelligent arrive en classe avec 70% d'intelligence et uniquement 30% d'attitude.

Cette attitude fait qu'en venant en classe, il ne veut pas apprendre, il veut juste en finir et faire l'examen de fin d'année.

En conséquent, l'élève qui n'est pas si intelligent, mais dont le comportement est irréprochable peut atteindre un très haut niveau.


Les mêmes règles sont appliquées à la Salat, car la première étape pour atteindre la concentration est d'être disciplinée avant d'accomplir la salat.

Remarquez que dans une mosquée, il y a un Mehrab, le mot Mehrab vient du mot Harb qui signifie la guerre. Pourquoi Allah a-t-il nommé cet endroit le Mehrab ? Car le Mehrab est un endroit où vous rentrez en guerre contre Shaytan !

Pour atteindre la concentration dans la Salat, avant même l'accomplissement, il faut se mettre en tête que durant 10 minutes nous serons en pleine guerre.

Par exemple, le joueur de paintball, quand il rentre sur le terrain il sait déjà qu'il devra se battre et c'est le cas pour tous les autres sports. Le joueur se prépare mentalement.


En ce qui concerne la Salaat, le Mehrab nous rappelle que nous sommes en pleine guerre contre Shaytan.

Donc si notre prière dure 5 minutes, nous devons regarder jusqu'à combien de minutes notre esprit peut rester concentré, car si nous commençons à penser a autre chose durant la prière, nous pouvons considérer cela comme une défaite.

Regardez l'être humain, laissez le regarder un match de football durant 90 minutes, son attitude sera tel un Zombie où personne n'a le droit et ne peut l'interrompre et mettez-le en face d'Allah swt, il n'aura même pas 5minutes de concentration.

Car son attitude est différente ; pour la salaat, il n'a pas la même envie. Il prie car il a entendu dire que s’il ne prie pas il sera brûlé en enfer. Or, il ne veut pas aller en enfer.
 


Imam Ali (as) a dit qu'il y a trois types d'adorateurs : le premier prie par crainte (des feux de l'enfer) c'est la prière d'un esclave, le second prie pour aller au Paradis c'est la prière d'un commerçant, et le troisième prie sans se soucier du paradis ou de l'enfer. Il prie car il se sent libre lorsqu'il invoque Allah swt.


Le Saint-Quran dit qu'il y a certaines personnes qui ne pourront jamais atteindre la concentration durant leur salaat : celui qui est en état d'intoxication, c'est à dire en état d’ivresse, Abd ar Rahman bin awf finissait sa prière en état d'ivresse, un verset a donc été directement révélé à ce sujet.

Malgré tout, plusieurs musulmans disent : mais nous sommes musulmans, nous ne buvons pas d'alcool !

Mais dans certains pays en Orient, il y a des Arabes qui font la fête toute la nuit, boivent beaucoup d'alcool, et le lendemain viennent au Masjid pour le namaz e Fajr !

Lorsque les gens leur demandent : que faites-vous à la mosquée ? Ils répondent : nous sommes venus prier Allah swt !

Alors que le Quran dit clairement de ne pas prière en état d'ivresse ! Car en état d'ivresse, il est impossible de se concentrer.


Et ensuite le Saint-Quran dit que la personne paresseuse ne pourra jamais se concentrer durant sa prière.

Il y a beaucoup de gens qui prient le soir après être rentrés de leur travail, mais pas à leur pause-déjeuner au travail. Durant leur pause-déjeuner, ils préfèrent discuter ou surfer sur internet plutôt que de prier.

Et quand vous leur demandez : quand allez-vous prier ?

Ils répondent : Quand j'irais à la maison

Pensez-vous qu'après 9h de travail, vous aurez assez d'énergie pour prier ?

Lorsque vous ferez cette prière, vous aurez une seule envie c'est de la finir rapidement car vous serez fatigué.

Et donc vous êtes en état de paresse et votre esprit est épuisé.

C'est pareil pendant l’Iftaar. Certaines personnes ne veulent pas faire la salat al Maghrib avant leur iftar.

Ils préfèrent manger d'abord, mais est-ce qu'ils font leur prière directement après avoir mangé ? Non, ils préfèrent se reposer sur leur canapé, car leur ventre est trop plein.

Ils n'ont pas la force d'aller en sajda, en rukou et de se relever, ils préfèrent se reposer et après plusieurs heures accomplir la salat.

C'est pour cela que le Saint-Quran dit : ne faites pas la salaat en état de paresse !

Car pour atteindre la concentration il faut être discipliné.

Imam Ali (as) a dit lorsqu'il a été frappé à la tête : Fuztu wa Rabbil Kaaba

Ce qui signifie : j'ai gagné par le Seigneur de la Kaaba

Savez-vous pourquoi il a dit ça ?

Car dans le Mehrab, en pleine guerre contre shaytan, Ali ibn abi Talib A.S. a gagné.
Read 24 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir