Concentration dans la Prière

Rate this item
(0 votes)
Concentration dans la Prière

Concentration dans la Prière 

*OUBLIER LE CORPS DU DISTRAIT ET INVESTIR LE CORPS DE CELUI QUI PRIE, DE CEUX QUI PRIENT, S'INCLINENT ET SE PROSTERNENT*

*Il m’arrive, en passant devant une mosquée, de me dire : comment faire pour que mon corps devienne cette prière, réalise vraiment ce 'masjid', littéralement 'endroit de la prosternation' ('makân' : 'endroit', 'soujoûd' : 'prosternation'). Qu’il oublie son regard toujours distrait par des choses futiles ou défendues. Que dans la prosternation, il s’abandonne tout à fait à son Seigneur.*
*Le fait même de rentrer dans la mosquée, d’enlever les chaussures, c’est déjà passer dans un autre monde, dépasser des frontières invisibles.*
*Mais comment ressaisir complètement le corps, le reprendre de sa distraction, de ses promenades futiles ; 'recomprendre le corps' dans toutes ses positions depuis celle debout, le ‘qiyâm’ vers celle du ‘soujoud’, la ‘prosternation’ dans la mosquée; le 'com'prendre, le 'prendre ensemble', devenant comme un seul corps avec ceux qui partagent la prière, devenant l’édifice renforcé de la prière et de la récitation coranique. Devenir un temple de prière et oublier ce qui s’écoule entre les doigts ; oublier ce qui, même pendant la prière, se perd selon l’écoulement constant des soucis et des projets personnels.*
*‘Recomprendre’ le corps, comme l’on ‘recomprend’ la lecture en récitant le Coran, avec tous ceux qui en même temps le récitent et l’ont récité. Sortir de sa distraction, de l’écoulement futile du temps. Réaliser la prosternation dans sa totalité mentalement et spirituellement, et non seulement comme une espèce d’idéal ; et capter l’écoulement du temps dans ce temple.*
*“Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rang serré pareils à un édifice renforcé.” *(61/4)

Read 494 times