FATIMATOU-ZAHRA (as), LA FILLE DU NOBLE PROPHÈTE (sawa) (2)

Rate this item
(0 votes)
FATIMATOU-ZAHRA (as), LA FILLE DU NOBLE PROPHÈTE (sawa) (2)

FATIMATOU-ZAHRA (as), LA FILLE DU NOBLE PROPHÈTE (sawa) (2)

 
FATIMATOU-ZAHRA (as) N'EST PAS N'IMPORTE QUELLE FEMME

A la différence des autres femmes, elle possédait un degré de profondeur spirituelle dans sa personnalité, ce qui faisait d’elle une manifestation du Message apporté par son glorieux père (sawa). En effet, le Message divin a toujours été présent en Fatimatou-Zahra (as), à l’intérieur de son esprit et dans son cœur, non sans irradier constamment son âme. Il ne pouvait en être autrement puisque, en dehors des 75 ou 95 jours (selon les récits) qui séparent son décès de celui de son honorable père intervenu avant, elle a vécu la totalité de sa vie avec le Messager (sawa) qui est  l’Exemple parfait (« Il demeure très certainement dans le Messager de Dieu un beau modèle pour vous, pour quiconque espère en Dieu et au Jour dernier et qui se rappelle Dieu beaucoup », sourate 33, verset 21) ; le Messager de Dieu (sawa) s’est occupé de son éducation, de son instruction dans la Maison de la Révélation. La fille a été, en quelque sorte, constamment sous l’aile protectrice de son père de dernier Prophète d’Allah et sous sa tente à oxygène. C’est pourquoi, dans la vie personnelle de Fatimatou-Zahra (as), on ne saurait jamais rien trouver qui a trait aux loisirs, à la distraction, aux mondanités. Elle vivait avec le Messager (sawa) et apprenait chaque jour de ce dernier quelque chose d’utile, d’élevé, de sublime. Elle ne sacrifiait pas  moins à ses obligations cultuelles : ses prières et ses invocations sont si connues qu’il n’y a aucune contestation possible sur sa piété. Son mariage avec l’Imam Ali (as) apparaît même comme un parachèvement de cette vie pieuse, sans cesse renouvelée et dédiée à Allah. Pour tout dire, Fatimatou-Zahra (as) vécut, chez son père comme chez son mari, la totalité du Message divin, en esprit et en détails. La venue au monde de ses deux fils, également Imams immaculés, n’est ainsi que la confirmation du destin grandiose à elle conféré par Allah.

Fatimatou-Zahra (as) n’a pas été qu’une privilégiée des dons divins. Au plan humain, elle a voué à son noble père un amour filial inégalable et, à son prestigieux mari, toute la dévotion recommandée. Elle s’acquitta de l’éducation de ses enfants comme il se doit, honorablement et avec un sens élevé de la piété. Dans la vie courante comme sur les champs de bataille, elle accompagnait son noble père en lui apportant tout le soutien nécessaire au point que, dans une grande satisfaction, on le voit, le noble Prophète Mouhammad (sawa) a dit : « Fatimatou-Zahra (as) est la mère de son père, ‘’Oum Abi’’ ». Parole lourde de sens émise par un Prophète (sawa) dont Allah a attesté qu’il ne parle jamais d’émotion ni d’impulsion. Et si on met bout à bout ces distinctions honorables avec l’autre parole déclarant que lui-même et Ali sont issus d’une même lumière, la luminance de Fatimatou-Zahra (as) apparaît dans tout son rayonnement terrestre et céleste....
 
 
AMADOU DIALLO

Directeur de l’Agence « Djannatou Ahlil Bayt » et du journal « La Sakina-Achoura » (République du Mali)
 
Read 99 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir