Bilãl et son attachement au Wilãyat (4)

Rate this item
(1 Vote)
Bilãl et son attachement au Wilãyat (4)

A une autre occasion, lorsque Abou Bakr parla de la couleur noire du visage de Bilãl, le Messager de Dieu (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), lui rappela l’ampleur de sa faute et lui dit: « Il reste encore un peu d’orgueil de l’époque d’Ignorance chez toi?».
En ce moment, Abou Bakr posa son visage sur la terre et dit à Bilãl qu’il n’enleva son visage de la terre, tant que Bilãl ne mettra pas son pied sur son visage. Sur l’insistance d’Abou Bakr, Bilãl en fit ainsi. 1

Tout comme Salmãn, Bilãl était un compagnon juste et privilégié du noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), qui fréquentait la maison de Fatima-al-Zahra (bénie soit-elle). Dans de nombreux de cas, le noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) le chargeait d’accomplir une uvre. Une fois, le noble prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), donna une somme d’argent à Bilãl et lui dit: «O, Bilãl, achète avec cet argent du parfum pour (la lot) de ma fille, Fatima». 2
Et lorsque le Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) désiraient voir les enfants de Fatima (bénie soit-elle), il s’adressait à Bilãl et disait: «O, Bilãl! Amène-moi, mes enfants, Hassan et Hussayn». 3

Certes, le vénéré prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) avait une totale confiance en Bilãl . Un jour, l’Imam ’Ali (le salut soit sur lui), qui connaissait très bien le précèdent du Bilãl , dit: «Les pionniers de l'Islam sont de l’ordre de 5 personnes. Je suis pionnier des Arabes, Salmãn est pionnier des Perses, Suhayb est le premier croyant romain, Bilãl est pionnier d’Abyssine, et Khobab est pionnier des Nabatéens ». 4
Notes:
1. Bihar Al-Anwar, t. 104, p. 488, Dala’el Imamah (Les raisons de l’Imamat), p. 87.
2. Idem.
3. Idem, t. 22, p. 499.
4. Bilãl, porte-parole du Mouvement du prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), p. 3.

Read 1897 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir