l'occasion de la commémoration du décès de Seyeda Oum Al Banine (as)

Rate this item
(0 votes)
 l'occasion de la commémoration du décès de Seyeda Oum Al Banine (as)

En 25 de l'année lunaire, c'est-à-dire 14 ans après le martyre de la vénérable Zahra ( Que la paix soit sur elle ), Amir-Al-Mo'menin ( Que la paix soit sur lui ) a décidé de se marier. Il a invité son frère,  Aqil, et l'a demandé de trouver une femme entre les tribus qui ont été connus pour leur courage afin de se marier avec elle. Une femme qui donne naissance à de braves guerriers. Aqil est un Généalogiste qualifié et il a choisi Fatima , la fille de Hézâme ( Umm Al-Banin ). Aqil a dit que les âncetre d'elle étaient les plus courageux, les plus forts et les plus durables des arabes dans les guerres.
Umm Al-Banin ( Que la paix soit sur elle ) est une grande poète. Elle a envoyé tous ses 4 fils à Karbala et tous les 4 y sont tombé martyr sur les traces d'Imam Hussain ( Que la paix soit sur lui ). Le plus célèbre fils d'Umm Al-Banin ( Que la paix soit sur elle ) est le vénérable Abbâs ( Que la paix soit sur lui ).

 l'occasion de la commémoration du décès de Oum Al Banine (as), l'épouse de l'Imam Ali, nous présentons nos condoléances les plus attristées aux partisans des Ahl El Bayt, et à notre maître l'Imam Al Mahdi (aj)
Oum al Banine , avait quatre fils , dont Abou Fadl alAbbas, le bras droit de l’Imam Hussein (p). Elle n’a pas participé à la bataille de Kerbala, elle est restée à alMadina. Ses fils combattaient à Kerbala… mais son attitude quand on lui a raconté le martyr de ses quatre fils traduit une telle force mais aussi un tel surpassement de soi, envers la cause de l’imam Hussein (p).  En effet, un messager était revenu de Kerbala pour raconter la tragédie. Elle lui avait demandé des nouvelles de l’Imam Hussein (p) . Mais l’homme lui a répondu que son quatrième fils est tombé en martyr. Elle n’a pas réagi insistant sur la question de savoir si l’Imam Hussein (p) se portait bien. Elle lui a posé la question quatre fois, et à chaque fois le messager lui annonçait que l’un de ses fils étaient tués.  Se souciant guère de la mort  de ses fils, elle réitéra la question car  ce qui lui importait c’était l’Imam Hussein (p) . Et effectivement, quand le messager lui raconta que l’Imam Hussein a été tué, elle s’évanouit laissant tomber de ses bras le bébé de son fils Abal Fadhlel Abass as 

Read 553 times