Un tir de Katioucha vise Exxon Mobil, Royal Dutch Shell PLC et Eni

Rate this item
(0 votes)
Un tir de Katioucha vise Exxon Mobil, Royal Dutch Shell PLC et Eni

La police irakienne a fait état ce mercredi 19 juin d’une attaque à la roquette contre une compagnie pétrolière étrangère dans la province de Bassora, au sud de l’Irak. Trois ouvriers irakiens auraient été blessés par les tirs de roquettes contre le siège de plusieurs sociétés pétrolières internationales, dont le géant américain Exxon Mobil, dans la ville de Bassora, au sud de l’Irak, a rapporté Reuters. La roquette aurait touché le quartier général résidentiel et des opérations de Burjesia, à l’ouest de Bassora, a annoncé la police irakienne. Burjesia se trouve près du champ pétrolifère Zubair exploité par Eni. Selon Euphrat News, le commandement conjoint des forces irakiennes est parvenu à identifier "les auteurs des tirs de roquettes" de ces derniers jours. " Ces fauteurs de troubles ont été identifiés et les mesures, préventives, entreprises pour assurer la protection des lieux civils et militaires à Bagdad et ailleurs", ajoute le communiqué. 

La police a déclaré qu'il s'agissait d'un missile Katioucha à courte portée qui avait atterri à 100 mètres de la section du site utilisée comme résidence et centre d’opérations par Exxon. La chaîne Al-Jazeera a annoncé qu'un responsable de la sécurité locale avait confirmé qu’Exxon avait immédiatement évacué 21 employés étrangers. Parmi les autres sociétés opérant sur le site figurent Royal Dutch Shell PLC et l'Italien Eni SpA. Le ministère irakien du Pétrole dit que cette attaque n'a pas affecté la production de pétrole dans la région.

Read 36 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir