MUSLIM IBN AQIL, LE COUSIN D'IMAM HUSSEIN ET SON ÉMISSAIRE VERS KOUFA

Rate this item
(0 votes)
MUSLIM IBN AQIL, LE COUSIN D'IMAM HUSSEIN ET SON ÉMISSAIRE VERS KOUFA

MUSLIM IBN AQIL, LE COUSIN D'IMAM HUSSEIN ET SON ÉMISSAIRE VERS KOUFA


C’est le fils de l’oncle paternel de l’imam Hussein as. Il est le fils de 3aqil fils de Abi taleb. Il a marié Roqaya fille de l’imam Ali as. Abu Taleb aimait beaucoup 3aqil. Le prophète saws lui dit à 3aquil , je t’aime 2 fois, en tant que cousin et parce que je sais que mon oncle Abou Taleb t’aime beaucoup. 6 enfants ou petits enfants de 3aqil sont morts à Karbala 5 pendant la bataille, et un avant, Muslim.
Muslim vivait à Médine. Quand, l’imam Hussein as a quitté pour la Mecque, il le suivi. L’imam Hussein as recu de nombreuses lettres, près de 20 000 (chaque lettre pouvait être signée par des familles ou groupes de gens, soit 100 000, 200 000 personnes ?). 90% de Kufa, les autres venant des gens Bassora, pour lui prêter allégeance. C’était les 2 plus grandes villes d’Irak. En gros l’Irak a prété allégeance à l’imam Hussein as. Les lettres disaient, on t’a entendu et on t’obéit en gros et vient nous rejoindre pour que tu nous débarrasse de l’injustice des omeyyades. Ils lui dirent, on te fait porter la responsabilité devant Dieu si tu tardes des conséquences de ton retard.
Il y a un grand écart entre les personnalités de l’Imam Hussein as et yazid. L’imam Hussein as n’est pas ignorant, il aurait pu aller directement à Kufa et couper l’Irak et le Hijaz du reste de l’état islamique (comme mou3awiya a fait avec Cham), mais il ne l’a pas fait. Il a voulu combattre le désordre et réformer la société islamique. Mais avant il a voulu tester la sincérité des gens qui se disaient être avec lui. Il a dû trouver une personne de confiance qui doit lui rapporter les faits réels. La meilleure personne était son cousin Muslim ibn Aqil. Quand l’imam Hussein as lui a proposé d’aller à Kufa, il y alla directement et Il était très heureux de travailler pour la réforme de la communauté. Il est le premier martyr de KARBALA Même si il est mort à Kufa.
Muslim était un héros, ce n’était pas sa première bataille. Il a participé avec l’imam Ali as en tant que général à Siffine. Ce n’est pas une personne ordinaire. Les gens avaient peur de lui. 9 des fils de Aqil, le frère de l’imam Ali as, ont été tués à Karbala. Muslim était le plus courageux d’entre eux. Muslim a participé aussi aux batailles et aux guerres pour répandre l’islam en Afrique. Il est arrivé en Tunisie.
L’imam Hussein as a écrit un message aux gens de l’irak leur disant avoir reçu leurs messages d’allégeance. Il les a averti qu’il a envoyé son frère et cousin, homme de confiance, pour qu’il le renseigne sur leur état et qu’il lui écrive ce qu’il lui parait de leur position. SI votre position est réellement ce que vous avez écrit, je vais venir rapidement chez vous.
Muslim a quitté la Mecque la nuit 15 du mois du mois de Ramadan, il arriva à Kuffa le 05 de shawwal.
A Kufa, il y avait des notables. Parmi eux, il y avait Al Mokhtar eben Abi Obeid Athakafi qui l’accueilli. Il est allé ensuite chez Hani eben Ourwa. La première semaine, 18 000 personnes lui ont prêté allégeance. Il envoya un message à l’imam Hussein as pour lui dire que les irakiens n’ont pas menti et sont derrière lui. Quelques temps après, il y avait 40 000 personnes qui lui ont prêté allégeance.
L’imam Hussein suivit les conseils de Muslim quand il reçu la lettre, il quitta le 8 de de thul hijja la Mecque. Il était en état d’hiram du hajj. Il a recu l’information que des espions sont venus de Cham à la Mecque pour tuer l’imam Hussein as sur ordre de yazid. Ils devaient le tuer même s’il s’accrochait à la Kaaba. Il transforma son hajj en omra et quitta la Mecque.
Le 9 de dhul hijja, Muslim a été tué à Kufa et il n’y avait personne pour avertir l’imam Hussein as. Il y a 20 jours de voyage entre les 2 villes…
A Kufa donc, les espions ont averti yazid que les gens de l’irak ont prété allégeance à Muslim. No3man eben bachir était un compagnon du Prophète saws, il n’a rien fait contre Muslim.
Yazid a envoyé un message à obeidullah ibn ziyad. Qui était-il ? son grand père, obeid est un homme de Taif, sa femme était Sumayya. Abou soufiane était commercant et allait à Taef, il avait des jardins, il avait un ami à Taef à qui il a envoyé un message pour qu’ii lui prépare une femme. Il lui prépara Sumeyya. Du temps de Omar ibn khattab, un enfant parlait de belle manière devant lui. Abou Soufiane lui demanda qui il était, je suis ziad eben obeid, abou soufiane dit non tu n’es pas le fils de obeid, tu es mon fils. Mou3awiyya amena ziad à cham et amena des témoins pour qu’ils attestent qu’il est son frère de même père. Celui qui veut connaitre l’histoire, peut consulter les hadiths de Aicha. Les gens qui craignaient mou3awiya disait ziyad eben abou soufiane. Ceux qui craignaient Dieu disaient ziyad iben obeid et ceux qui craignaient les 2 disaient ziyad ibn abihi (son père).
Quand obeidullah arriva à Kufa, il avait moins de 1000 hommes. Il alla voir no3man eben bachir. Les gens pensèrent que c’était l’imam Hussein et lui souhaitèrent la bienvenue. Ibn ziyad, resta muet jusqu’à arriver au château, il reconnu Muslim. Ce jour là, il y a avait 30 000 hommes au château avec Muslim. Les gens de kufa ont eu peur car ils ont appris que eban ziyad était à kufa. Eben ziyad dit que l’armée de  yazid arrivait à Kufa et malheur à celui qui est contre lui. Les femmes de Kufa ont convaincu leurs hommes de rester chez eux. Il resta très peu d’hommes avec Muslim, le même soir. Après la prière maghreb, il restait 12 personnes, et après celle de ichaa il n’y avait plus personne derrière lui. Hanni qui l’hébergeait a été emprisonné. IL n’avait pas de maison et ses partisants l’ont abandonné. Il errait dans les rues la nuit, il trouva une maison isolée, une femme était debout devant la porte, il était assoiffé. Il lui demanda de l’eau, elle lui dit pas de soucis. Il lui dit je suis Muslim le messager de Hussein as, elle l’accueillie en tant qu’amoureuse des ahlul beit ; Elle lui donna une chambre vide. Son fils arriva et était un homme de l’armée de ibn ziyad. Il vit sa mère active dans la maison, il lui dit tu bouges trop et rentre dans cette chambre vide, pourquoi ? elle lui dit tu veux faire une chose qui te prenne au paradis ? Cette chose est venue à nous, c’est le messager du petit fils du prophète saws, il abandonna le paradis et choisi la récompense de ibn ziad et l’a vendu à ibn ziyad. Le matin tôt, ibn ziyad envoya 400 hommes dirigés par mohamad ibn al ach3ass, (son père dirigeait 12000 hommes dans la bataille de siffine et a combattu l’imam Ali as, c’était le chef des khawarijs, sa fille était la femme de l’imam Hassan as qui l’a tué.) Mohamad ibn ach3ass était le troisième plus grand chef de l’amrée de yazid à Karbala.
Quand mohamad arriva, Muslim sortit et a tué plusieurs hommes, un par un. Des hommes arrivèrent en renfort et l’attrapèrent blessé. Juste avant d’être attrapé, Muslim a dit, je jure que je ne serais attrapé que libre. Je vous tue et je n’ai pas peur de la mort…
Arrivé au palais, il avait soif. Mais il était blessé à la bouche et ses dents cassées. Quand il essaya de boire la coupe était pleine de sang, trois fois il ne pu pas et perdit ses dents et dit Al Hamdillah, si ca faisait partie de mon rizq, je l’aurais bu. Muslim rentra au palais et ne salua pas eben ziyad, on l’obligea, il dit ce n’est pas mon maitre.  Eben ziyad a dit que tu saluts ou pas, on va te tuer. Muslim dit, pire que toi a tué meilleur que moi. Malgré qu’il soit seul, il dit tu peux me tuer de la pire façon et me découper mais ton cœur est dur, et personne n’est mieux que toi ici pour ce rôle. Eben ziyad l’accusa de diviser la ville. Muslim lui dit tu es un menteur, ce n’est pas moi qui divise, c’est toi… que Dieu juge entre nous. Eben ziyad lui dit tu as quelque chose pour toi maintenant? il lui dit j’ai le paradis. Vous avez ordonné le blâmable et vous avez enterré le convenable et vous avez imposé votre sultanat au gens par la force et vous leur imposer des actes que Dieu n’agrée pas. Vous faites comme jules César. Je suis donc venu pour ordonner le bien et interdire le blâmable et réformer les gens pour les faire suivre la sunna du Prophète saws. Eben ziyad ne pouvait plus rien dire, il l’insulta. Muslim ne l’insulta pas. C’est ca le akhlaq des ahlul beit. Il lui dit toi et ton père méritaient plus les insultes, faites ce que vous voulez. Muslim pleura alors, on lui demanda pourquoi ? il dit je ne pleure pas pour moi, mais je pleure pour la Al Hussein et la famille de Hussein. Eben ziad donna l’ordre de le tuer. Il demanda de pouvoir prier 2 rakaa, les gardes le laissèrent, et il pria rapidement avant qu’on dise qu’il avait peur et qu’il tardait à prier. Ils le tuèrent. Ils sortirent Hani et le tuèrent aussi. Ils les attachèrent et les ont mis à la vue des gens de kufa.
Read 47 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir