Yémen: un militant tué par les forces de sécurité à Aden

Rate this item
(0 votes)

Un militant séparatiste sudiste a été tué samedi lors de violents affrontements avec l'armée à Aden, principale ville du Yémen, ont indiqué des sources médicales et des activistes.

Un homme a été tué et deux autres blessés lors de coups de feu, a indiqué à l'AFP un médecin à l'hôpital Al-Naqib.

Des militants du Mouvement sudiste ont confirmé que les victimes font partie de ce groupe, dont quatre partisans avaient déjà été tués jeudi lors de heurts avec les forces de sécurité dans la ville.

Les affrontements ont éclaté lorsque des dizaines d'activistes ont bloqué plusieurs rues dans différents quartiers d'Aden samedi matin à l'aide de pneus enflammés, selon des habitants de la ville.

Des habitants du quartier de Mansoura en particulier ont fait état de très violents affrontements entre l'armée et les séparatistes, dont plusieurs sont armés.

Un responsable du Mouvement sudiste, Loutfi Shatara, a affirmé à l'AFP que son groupe avait décrété un mouvement de désobéissance civile à Aden pour protester contre le massacre de jeudi.

Quatre séparatistes sudistes et un passant avaient été tués jeudi lors de heurts avec les forces de sécurité à Aden en marge de deux manifestations rivales organisées pour le premier anniversaire du départ du président Ali Abdallah Saleh.

La tendance dure du Mouvement sudiste, dirigée par l'ancien vice-président Ali Salem Al-Baïd en exil, réclame la sécession du Sud.

Read 1579 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir