Huit points à repérer du "piratage aérien" des USA

Rate this item
(0 votes)
Huit points à repérer du "piratage aérien" des USA

Des avions de combat américains ont harcelé un avion de ligne iranien qui se dirigeait vers l’aéroport de Beyrouth deux fois en six minutes, lors d’un incident de nature terroriste le jeudi 23 juillet, ont déclaré des sources concordantes à Press TV.

Selon ces sources, le premier harcèlement des avions de combat américains s’est produit lorsque l’avion de ligne iranien a survolé la région stratégique syrienne d’al-Tanf, près du triangle frontalier entre la Syrie, la Jordanie et l’Irak.

« Le deuxième cas de harcèlement a eu lieu au-dessus de la frontière syro-libanaise », ont ajouté les sources.

Elles ont indiqué que les avions de combat américains, ayant harcelé l’avion civil iranien jeudi soir, avaient décollé de la base aérienne d’al-Azraq en Jordanie, ajoutant que cette base aérienne était vraisemblablement la même à partir de laquelle un drone américain avait décollé pour assassiner le commandant en chef de la Force Qods du Corps des gardiens de la Révolution islamique, le général de corps d’armée Qassem Soleimani et ses compagnons non loin de l’aéroport international de Bagdad au début de janvier.

Les sources ont confié à Press TV que les F-15 avaient harcelé l’avion iranien dans le ciel du Liban alors que l’appareil diminuait son altitude pour s’approcher de l’aéroport de Beyrouth.

Read 81 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir