Les armements turcs entre les mains de l'armée azerbaïdjanaise

Rate this item
(0 votes)
Les armements turcs entre les mains de l'armée azerbaïdjanaise

Au moins deux avions de combat F-16 de l’armée de l’air turque et un avion de transport turc CN235 sont présents à l’aéroport de Ganja en Azerbaïdjan, mettant largement en cause la véracité des allégations d’Ankara qui rejette les accusations d’ingérence dans les conflits entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie.

Avec l’amélioration des conditions météorologiques, la fin du ciel nuageux et pluvieux de la nuit dernière, les drones de reconnaissance turcs et leurs modèles kamikazes au service de l’armée de la République d’Azerbaïdjan ont repris leurs opérations au-dessus des zones de conflit, a rapporté ce jeudi Mashregh News.

Grâce au soutien aérien des drones turcs, les forces terrestres de la République d’Azerbaïdjan ont aujourd’hui réussi à avancer sur le front sud du Haut-Karabakh, tandis que l’armée arménienne a vécu son jour le plus meurtrier depuis le début du conflit. 

Après une absence de 48 heures due aux mauvaises conditions météorologiques, les drones armés azerbaïdjanais se sont remis à la chasse au matériel militaire de l’armée arménienne, trois chars T72, un obusier Akatsiya 2S3 et 33 camions militaires de différents types ayant été détruits ou saisis lors des frappes aériennes, a détaillé le rapport de Mashregh News.

La nouvelle intervient alors que les autorités turques avaient auparavant fermement nié la présence des avions de combat turcs sur le territoire azerbaïdjanais, mais aussi toute ingérence d’Ankara dans le champ de bataille opposant les deux pays.

Read 75 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir