Iran : "Cité balistique souterraine offshore"..., l'Iran en possède-t-il des "onshore"? Israël en mode panique

Rate this item
(0 votes)
Iran : "Cité balistique souterraine offshore"..., l'Iran en possède-t-il des "onshore"? Israël en mode panique

Un Capitole à l'israélienne est-il nécessaire pour éviter que l'entité sioniste ne disparaisse pour de bon ? Ce n'est pas Ahmadinejad, ex-président iranien qui évoque l'idée de cette inévitable disparition, mais bien ce sont les Sionistes eux-mêmes.

Depuis le vendredi 8 janvier, date à laquelle le commandant en chef du CGRI, le général de brigade Hossein Salami, a foulé au pied les drapeaux israélien et américain et ce, à l'entrée de l'une des "multiples" cités balistiques souterraines offshores iraniennes" où gîtent en attendant l'heure H des centaines de missiles balistiques de haute précision, des missiles de croisière voire des clips à missiles qui réduisent à maxima le temps de lancement, le Sioniste lambda sait que son sort est scellé, que l'axe de la Résistance avec à sa disposition "quelques 200 000 missiles de précision", rien que plantés sur le front nord ne raterait aucune parcelle des territoires occupés, même si à la longueur de la journée, l'armée sioniste terrorisée à l'idée d'avoir à faire face à un front polymorphe impliquant à la fois le Liban, Gaza, mais aussi les missiles et nuées de drones du Yémen et de l'Irak, continue à faire des fuites en avant et à pérorer ceci :  " les B-52 US bombarderont l'Iran", "les F-35 Adir arrivent aux Émirats", "Milley a organisé des exercices aériens conjoints USA/Arabie avec les F-15 saoudiens", " le sous- marin ni vu ni connu d'Israël se trouve dans le golfe Persique pour aider l'USS Georgia à frapper les côtes iraniennes."

 
Read 50 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir