"Pas de dialogue pour dialogue; pas de crime nucléaire impuni"

Rate this item
(0 votes)
"Pas de dialogue pour dialogue; pas de crime nucléaire impuni"

A la tête d'une haute délégation, Mohammad Eslami, le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), a assisté à la 65e Conférence générale de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui a eu lieu ce 20 septembre à Vienne et où le responsable iranien a exhorté les États-Unis à revenir sur leurs politiques.

Le chef de l'OIEA, Mohammad Eslami qui a entamé son discours en brossant un tableau de l'expérience iranienne dans le domaine du nucléaire, a appelé l'Agence internationale à ne point sacrifier le Plan global d'action conjoint (PGAC) à des fins politiques, déclarant qu'il était désormais temps que Washington change de politique. La stratégie erronée des États-Unis face au programme nucléaire exclusivement pacifique doit changer et la totalité des sanctions doit être levée au préalable, a-t-il noté. 

En référence à l'inévitable augmentation de la demande en matière de l'énergie, mais aussi la préférence pour les sources propres qu'il a qualifiées d'exigences sérieuses pour le développement durable, Mohammad Eslami a précisé que la communauté internationale doit prendre des mesures collectives pour résoudre les problèmes à venir.

il est impératif que la communauté internationale réagisse sans quoi les conséquences d'une telle politique pourraient se retourner contre nous même à long terme a fait remarquer le nouveau représentant de l'Iran à l'AIEA avant de poursuivre:

« Conformément à son statut, l'AIEA est chargée d'aider de manière non discriminatoire les pays membres à développer l'utilisation à des fins pacifiques de l'énergie nucléaire. En fonction des besoins et des priorités des pays, l'AIEA devrait également élargir les domaines de coopération technique visant à aider les pays membres grâce à la diffusion de connaissances, d'expériences et de transferts de technologies et d'équipements, sans aucune discrimination ».

Read 50 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir