USA contournés par une France en quête du pétrole?

Rate this item
(0 votes)
USA contournés par une France en quête du pétrole?

Les Latins d'Europe en ont-ils marre d'être traités de pires que des vassaux par "Big Brother" ? Ont-ils fini par comprendre que les obstacles dressés par l’Amérique sur la voie des négociations avec l'Iran, les visent davantage, que l'Iran dont le nombre de barils de pétrole vendu rien qu'au mois de mai est allé au-delà de 2.5 millions, un Iran contre qui le coup de piraterie de mer, genre ce que la Grèce a tenté à l'instigation des Américains, reste sans effet et rend les choses encore plus dramatiques ? C'est l'impression que laisse la subtile combine que l'axe franco-belge est en train de tenter à l'adresse de l'Iran en faisant passer par décret au sein du Parlement une liste de pays avec qui extrader des prisonniers politiques. C'est en gros, ce que les analystes ont appris de ce coup de fil inattendu donné par la nouvelle ministre des A.E. de la France, à son homologue iranien. Que se passe-t-il au juste ? 

« Les États-Unis ont participé aux récents pourparlers de Doha sans approche basée sur l'initiative. Notre évaluation des récents pourparlers à Doha est positive. Mais nous devrions attendre et voir comment la partie américaine profiterait de l'opportunité diplomatique. La voie de la diplomatie est ouverte dès maintenant. Nous sommes sérieux et sincères pour parvenir à un bon accord durable et avons toujours présenté nos propositions et idées positives lors des négociations », a déclaré Hossein Amir-Abdollahian, lors d'un contact téléphonique avec la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, dont il a d'ailleurs félicité la nomination à ce poste.

 
Read 169 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir