Les USA largués par leurs alliés s'obstinent

Rate this item
(0 votes)
Les USA largués par leurs alliés s'obstinent

Le Think tank américain "Quincy Institute for Responsible Statecraft" évoquant le renoncement de nombreux gouvernements dans la région de l'Asie occidentale à la stratégie infructueuse d'isolation de l'Iran, a noté que l’administration américaine devrait en faire autant et non pas pousser l'Iran à augmenter ses capacités.

Dans un article publié dans son édition du samedi 23 juillet, le magazine en ligne de l'institut Quincy écrit : « L’administration Biden entend faire de même que ses prédécesseurs qui depuis les années 1980 ont fait de l’isolement de l’Iran une partie intégrale de leur politique étrangère. »

Et de poursuivre que la campagne de « pression maximale » de l’administration Trump a beau être sévèrement critiquée et qualifiée d’inefficace voire de non constructive, elle n'était pas très différente, en termes de ton et d'intensité, de celle adoptée par les autres administrations américaines au cours des dernières décennies envers la République islamique et il en va de même pour l’administration de Joe Biden.

En effet, renoncer à la stratégie inefficace d'isolement de l'Iran crée des opportunités importantes. De nombreux gouvernements au Moyen-Orient y ont prêté une attention particulière et tentent de s'engager diplomatiquement avec l'Iran. Les changements dans la géopolitique du Moyen-Orient montrent clairement que les tensions dans la région trouvent leur origine dans le même fléau qui perturbe la diplomatie régionale à savoir, le rejet et l’isolement.

Read 116 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir