Leader: la Tempête d'Al-Aqsa a bouleversé l'agenda des programmes politiques américains pour notre région

Rate this item
(0 votes)
Leader: la Tempête d'Al-Aqsa a bouleversé l'agenda des programmes politiques américains pour notre région

Le Leader de la Révolution islamique, l'Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a déclaré que la Tempête d'Al-Aqsa du Hamas était principalement dirigée contre le régime sioniste mais qu'elle avait réussi à perturber la politique américaine dans la région et qu'elle effacera enfin, inshallah, l'agenda des programmes politiques américaines pour la région.

L'honorable Ayatollah Khamenei a fait cette déclaration aujourd’hui, mercredi 29 novembre, lors d'une audience devant des milliers de bassidji (forces volontaires) venus de tout le pays.

« L’événement historique de la Tempête al-Aqsa est contre le régime sioniste mais vise à la désaméricanisation. Cet incident a littéralement perturbé la politique américaine dans la région et, si Dieu le veut, si cette tempête continue, elle effacera l'agenda des programmes politiques américaines », a noté le Leader.

L'Ayatollah Khamenei a souligné que les atrocités israéliennes à Gaza ont non seulement déshonoré le régime israélien mais aussi les États-Unis, certains pays européens ainsi que la culture et la civilisation occidentales.

« Les actions barbares et cruelles commises par le régime sioniste et ses crimes contre la population de Gaza ont non seulement détruit la réputation du régime, mais aussi celle des États-Unis. Cela a terni la réputation de plusieurs pays européens renommés, en ruinant aussi l’image de la culture et de la civilisation occidentales », a-t-il fait remarquer.

« La culture et la civilisation occidentales sont précisément celles sur lesquelles se fond le gouvernement d’un pays occidental lorsqu’il déclare qu’Israël ne fait que se défendre, alors même qu’il massacre 5 000 enfants par des bombes au phosphore. Est-ce là de la légitime défense ? La culture occidentale a [véritablement] été discréditée », a ajouté le Leader.

Le Leader de la Révolution islamique a déclaré que les atrocités israéliennes à Gaza au cours des 50 derniers jours résument les crimes commis par le régime contre les Palestiniens pendant des décennies.

« Les tragédies des 50 derniers jours ne représentent qu’une petite partie des crimes du régime sioniste en Palestine qui durent depuis 75 ans », a indiqué l’honorable Ayatollah Khamenei.

« La Tempête d’Al-Aqsa ne s’essoufflera pas et ils doivent savoir que la situation actuelle ne perdurera pas », a-t-il fait remarquer.

Le Leader a également souligné que « la République islamique d'Iran croit en un référendum en Palestine et en l'opinion publique palestinienne. La République islamique n’est pas d’avis de jeter les sionistes et les juifs à la mer. »

Plus loin dans ses propos, l'honorable Ayatollah Khamenei a déclaré que les États-Unis n'avaient pas réussi à fomenter des complots pour la création d'un « nouveau Moyen-Orient », ajoutant que la soi-disant « solution à deux États » dans les territoires palestiniens faisait partie de la même politique hostile qui a lamentablement échoué.

« …, les Américains ont déclaré vouloir la formation d’un « nouveau Moyen-Orient ». Le Moyen-Orient signifie l’Asie de l’Ouest. Ils ont dit qu’ils voulaient donner à cette région, appelée Moyen-Orient, une nouvelle carte politique et géographique basée sur les besoins et les intérêts illégitimes des États-Unis », a-t-il expliqué.

« Bien sûr, ce qu’ils cherchaient ne s’est pas produit. Sur leur nouvelle carte, ils avaient l’intention de détruire le Hezbollah, mais le Hezbollah est devenu 10 fois plus fort ; ils voulaient dévorer l'Irak mais ils ont échoué ; ils voulaient prendre le contrôle de la Syrie et ont imposé leurs mandataires au nom de Daech et d’al-Nosra au gouvernement syrien, et pendant sept, huit, dix ans, ils les ont continuellement soutenus leurs mandataires en leur fournissant de l’argent et du matériel, mais encore une fois, ils ont échoué », a ajouté le Leader.

Soulignant que les complots occidentaux contre la région ont complètement échoué, l’Ayatollah Khamenei a déclaré : « L’une des composantes de ce nouveau Moyen-Orient était de finaliser la question palestinienne en faveur du régime usurpateur israélien afin qu’il ne reste plus rien du nom de Palestine. Ils sont revenus sur la question des « deux États » perfides qu’ils avaient approuvés auparavant ».

Read 54 times