Irak: hélico/avion russes menacés?!

Rate this item
(0 votes)
Irak: hélico/avion russes menacés?!

Ayant perdu le ciel de l’Irak, les États-Unis procèdent actuellement aux attaques contre les équipements de l’armée de l’air irakienne. Depuis plusieurs mois les responsables militaires américains avertissent sur le danger des « drones » de la Résistance pour les forces américaines en Irak ; et voici qu’un hélicoptère de l’armée irakienne a été visé.

Et c’est toujours les forces américaines et leurs supplétifs terroristes qui sont pointés du doigt, vu que les groupes de la Résistance en Irak font part d’attaques quasi quotidiennes sur les convois logistiques américains à destination des terroristes.

Selon une source de sécurité irakienne, un hélicoptère militaire irakien qui s’est récemment écrasé à Salah al-Din avait été pris pour cible et abattu.

La source sécuritaire irakienne a ajouté que les résultats de l’enquête sur le crash de l’hélicoptère montraient qu’il avait été attaqué, ce qui avait provoqué son crash.

Selon le site web Dijlah.tv, qui a cité une source sécuritaire irakienne sous la couverture d’anonymat, l’appareil avait été touché par une roquette ou un missile.

Jeudi 29 juillet, les médias irakiens ont rapporté qu’un hélicoptère militaire s’était écrasé près de la zone d’Amerli du district de Tuz Khurmatu de la province de Salah al-Din.

Le commandement des opérations conjointes irakiennes a également annoncé que cinq passagers de l’hélicoptère avaient été tués lors de l’incident.

Le 30 juillet, un convoi transportant des matérielles logistiques et des véhicules blindés de la coalition dirigée par les États-Unis a été attaqué dans le centre du pays.

Un engin explosif lourd a touché l’un des camions du convoi alors qu’il traversait la province de Babel. Le camion transportait ce qui semble être un véhicule protégé résistant aux mines, qui appartenait très probablement à l’armée américaine.

La brigade Qasem al-Jabbarin a revendiqué l’attaque. Le groupe nouvellement fondé a également publié des images de l’attaque. (Regarder la vidéo ci-jointe)

La veille, les éléments du groupe avaient attaqué quatre convois de ravitaillement de la coalition dirigée par les États-Unis à Babel ainsi que dans les provinces méridionales de Dhi Qar et al-Diwaniya.

Les attaques interviennent alors que les États-Unis cherchent à justifier leur présence en Irak en la baptisant une « mission de formation », ce qui n’est pas accepté par les groupes de résistance en Irak.

Une source de la « Résistance irakienne » a déclaré à RT, le 31 juillet que les groupes de la Résistance irakienne pourraient bientôt commencer à attaquer directement les forces américaines, car Washington n’est apparemment pas sérieux au sujet de son retrait d’Irak.

La source a également ajouté : « Nous sommes pleinement préparés à la confrontation, et c’est nous qui déterminons le début et la fin de cette éventuelle confrontation, car les États-Unis veulent contourner la volonté des Irakiens qui réclament la fin de l’occupation de l’Irak. »

Une sérieuse confrontation entre les forces américaines et les groupes de la Résistance irakienne pourrait bientôt éclater. Le résultat d’une telle confrontation ne serait probablement pas en faveur de Washington. Les forces de la Résistance irakiennes sont bien armées, informées, expérimentées et très motivées.

Read 55 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir