Abou Kamal: un drone US abattu!

Rate this item
(0 votes)
Abou Kamal: un drone US abattu!

Sabereen News a rapporté que le drone américain menait une mission hostile contre les forces de la Résistance avant d’être abattu par les systèmes de brouillage des groupes de résistance. La source a ajouté que le drone avait visé une position vacante de la Résistance irakienne avant d’être abattu.

Cela intervient alors que des sources médiatiques ont rapporté ce matin qu’un drone avait attaqué des positions de la Résistance irakienne dans la région frontalière syrienne d’Abou Kamal.

Un drone non identifié a ciblé des groupes de résistance irakiens dans la ville frontalière, mais les Hachd al-Chaabi et les responsables irakiens n’ont ni confirmé ni démenti le rapport.

Les véhicules et les camions des Hachd al-Chaabi aux alentours d’Abou Kamal sont souvent ciblés par des drones non identifiés, et Washington prétend que les drones américains n’y sont pour rien.

Les troupes américaines stationnées dans le nord-est de la Syrie ont envoyé un convoi logistique dans la région simultanément à un exercice en cours dans le plus grand gisement de gaz à la périphérie de Deir ez-Zor.

« L’armée américaine a renforcé sa présence militaire à la périphérie de la province de Deir ez-Zor, en envoyant un convoi logistique de 60 véhicules dans le champ pétrolier d’al-Omar et le champ gazier de Conoco, tout en bénéficiant d’un soutien aérien en provenance d’Irak. Ce convoi contient des armes et des munitions », ont annoncé des sources irakiennes à l’agence de presse russe Sputnik.

Les sources ont déclaré que les États-Unis et les Forces démocratiques syriennes, les forces armées alliées de Washington continuent de consolider leurs positions militaires dans les zones où les tribus arabes s’y opposent.

Ces sources ont également déclaré que les forces américaines avaient également mené des exercices aux environs du champ gazier de Conoco au nord-est de Deir ez-Zor, qu’elles occupaient comme base militaire illégale. Les forces US ont utilisé de l’artillerie et des hélicoptères dans leurs exercices, et le bruit des coups de feu a été entendu dans toute la zone pendant plus de deux heures.

Le champ gazier de Conoco, qui est occupé par les États-Unis et leur sert de base militaire, est le plus grand champ gazier de Syrie et a été construit en 2005 par la Compagnie gazière syrienne et la société américaine ConocoPhillips. Actuellement, la quantité de gaz produite dans ce champ est de 10 millions de mètres cubes par jour.

Il est à noter que les forces américaines utilisent les champs de pétrole et de gaz dans les banlieues de Deir ez-Zor et Hassaké comme bases militaires sous prétexte de combattre Daech et dans le même temps, les ressources de ces champs sont exportées vers des marchés voisins tels que le marché du Kurdistan irakien et d’autres zones, dont la région d’Idlib occupée par les terroristes du Front al-Nosra, et ce alors que la Syrie est constamment confrontée à une crise de carburant.

L’armée américaine et les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont également lancé une frappe aérienne à al-Shifa, ciblant des habitations civiles. Au cours de l’opération, ils ont arrêté un certain nombre de jeunes et les ont emmenés dans un lieu inconnu.

Des témoins ont déclaré que l’opération s’inscrivait dans le cadre de la politique répressive des forces américaines et de leurs alliés contre les tribus arabes de la région qui s’opposent à la présence des forces américaines et de leurs alliés.

Read 90 times

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir